in ,

11 idées reçues qui ruinent votre vie sexuelle

Dictons de grands-mères, pseudo sagesse populaire ou faillite de l’éducation sexuelle en milieu scolaire, voici 11 idées reçues qui gâchent votre vie sexuelle ! 

Éjaculation et orgasme sont la même chose

Une éjaculation se déroule dans la prostate et l’urètre, par des contractions musculaires qui propulsent la semence hors du corps. Un orgasme se déroule dans le cerveau. Apprendre aux hommes à séparer ces deux processus peut leur permettre d’expérimenter les orgasmes multiples. Ainsi, environ 12% des hommes parviendraient à ressentir un orgasme sans éjaculer ou perdre leur érection.

C’est le boulot de votre partenaire de vous exciter

Beaucoup de gens pensent que c’est à leur partenaire de les mettre dans l’ambiance pour les galipettes. Faux. Nous sommes tous responsables de nos envies et de notre libido. Cela vaut en particulier pour les femmes. Celles qui connaissent leur corps et savent comment s’exciter par elles-mêmes ont une vie sexuelle bien plus épanouie.

Les hommes pensent au sexe toutes les 7 secondes

Aucune recherche sérieuse ne vient étayer cette allégation. Cela ferait 500 fois par heure, soit plus de 8000 fois lors d’une journée de 16 heures, ce qui parait tout de même beaucoup…

Oui, un grand nez est synonyme de grand pénis !

Le cannabis atténue le désir sexuel

Contrairement à l’image d’Épinal, le consommateur de cannabis est sexuellement plus actif. Une étude américaine démontre ainsi que les hommes portés sur l’herbe ont une vie sexuelle 20% plus active que les autres.

Il n’y a que les hommes qui ont des érections

Faux. Le clitoris est fait de la même matière érectile et spongieuse que le pénis. Il grandit et se gorge de sang avec l’excitation.

Le sexe aide à accoucher

Certains docteurs préconisent le sexe à leurs patientes enceintes qui sont désireux de hâter la venue de l’enfant. En réalité c’est plutôt le contraire. Les femmes qui pratiquent des actes sexuels dans les trois dernières semaines de leur grossesse accouchent en moyenne à 39,9 semaines tandis que les abstinentes le font à 39,3.

Les 8 meilleurs moments pour se masturber

Plus une femme a de partenaires, plus son vagin s’étire

La cavité vaginale est un muscle, qui peut s’étirer pour faire passer de larges objets, comme un bébé. Avoir beaucoup de partenaires, voire des amants avec un énorme pénis, ne change rien à sa taille.

Si vous êtes fétichiste, le sexe « normal » ne vous intéresse pas

Même si les fétichistes sont enclins à préférer le sexe quand il s’accorde avec leur kink, les recherches prouvent qu’ils apprécient toutefois les frivolités plus « basiques ». Un fétichisme est une préférence, pas une exclusivité.

Un pénis ne peut pas se casser

Une fracture pénienne peut arriver, souvent lors d’un changement de position alors que l’homme est toujours à l’intérieur de sa partenaire.

Un fantasme doit toujours être réalisé

Moins d’un tiers des personnes interrogées lors d’une étude admettent avoir réalisé leur fantasme le plus ardent. Pour exemple, 89% des gens rêvent d’un plan à trois mais moins de 30% réalisent ce fantasme. À noter qu’environ 3% des gens n’ont pas de fantasme précis.

C’est la taille qui compte

Une étude néerlandaise a interrogé 170 femmes sur cette question cruciale. Résultat : 70 % des femmes privilégient la circonférence. Cela semble logique, un membre plus large pourra toucher plus de terminaisons nerveuses à l’intérieur du vagin et exciter d’autant plus la région clitoridienne.

L’utérus rétroversé, qu’est-ce que c’est ?

Tout savoir sur le frout