in , ,

14 comparaisons créatives pour parler de sexe décevant

Récemment, le Tiktokeur américain @owenbouressa5 a demandé à des femmes de lui décrire ce qu’elles ressentaient quand elles se faisaient pénétrer par un partenaire. Et comme le fossé orgasmique entre hommes et femmes demeure une réalité et que seulement 6% des femmes annoncent jouir à chaque fois qu’elles font l’amour, les réponses n’ont pas manqué d’humour et de dépit. Florilège.

 

  • C’est comme faire un projet de groupe à l’école mais, pour le mener à bien, tu finis par faire tout le boulot toute seule.

 

  • C’est comme aller faire un bowling et finir dans la gouttière à chaque lancer.

 

  • C’est comme quand tu attends pendant 45 minutes que le logo DVD touche le coin de l’écran mais qu’il finit toujours par toucher un côté.

 

  • C’est comme écouter un morceau d’électro ou de techno et d’attendre un drop qui ne vient jamais.

 

  • C’est comme quand tu fermes Spotify sans faire exprès en essayant de fermer d’autres applis.

 

  • C’est comme quand quelqu’un te gratte le dos mais qu’il n’arrive pas à trouver le point exact qui te démange.

 

  • C’est comme quand tu te lances dans un puzzle de plus de 1000 pièces avec quelqu’un et que tu sais pertinemment qu’il n’aura pas la patience de rester avec toi le temps de le finir.

 

  • C’est comme penser toute la journée à ta nourriture favorite que tu as laissée dans le frigo et quand tu arrives chez toi pour finalement la manger, quelqu’un d’autre est passé par là et ne t’a rien laissé.

 

  • C’est comme quand tu racontes une histoire, que quelqu’un te coupe la parole et ne te laisse pas finir.

 

  • C’est comme voir un serveur arriver avec de la nourriture mais ce n’est pas pour toi.

 

  • C’est comme aller à McDonald’s pour prendre une glace mais leur machine est cassée.

 

  • C’est comme quand tu as envie d’éternuer mais que ça ne vient pas.

 

  • C’est comme réchauffer de la nourriture au micro-ondes mais ça reste froid au milieu.

 

  • C’est comme quand tu retournes ton oreiller mais que l’autre côté est chaud aussi.

Les sextoys à la norme ISO