in , ,

192 920 euros, le prix d’une paire de couilles !

192 920 euros, c’est la somme dont devra s’acquitter un hôpital marseillais pour indemniser un patient qui a perdu ses deux testicules suite à une erreur de diagnostic.

Victime d’une torsion testiculaire, le bougre, nous l’appellerons Jean-Claude, se rend à l’hôpital le 7 décembre 2009, pour une atroce douleur à la couille droite. Il en ressort quelques heures plus tard, sans avoir subi d’intervention. Deux mois plus tard, les douleurs n’ont pas cessé, et Jean-Claude retourne donc voir le médecin de l’hôpital, qui croit à une inflammation plutôt qu’à une torsion. Une échographie de l’abdomen et quelques anti-inflammatoires plus tard, il le renvoie chez lui, toujours sans avoir été opéré. Evidemment, sa souffrance ne s’estompe pas, pire, elle grandit.

Jean-Claude a dorénavant la sensation permanente qu’on joue au croquet avec ses boules. Il retourne encore à l’hôpital (à ce niveau de persévérance, c’est de l’abnégation) et passe enfin sur le billard. Les chirurgiens découvrent alors non pas une, mais deux torsions testiculaires, une sur chaque glaoui. Hélas pour Jean-Claude, il est évidemment trop tard. On lui retire son testicule droit, tandis que le gauche perd toute fonction testiculaire. (Un testicule sans fonction testiculaire, faudra m’expliquer l’intérêt de le laisser…)

7 ans plus tard, l’hôpital est donc condamné à verser 192 920 euros au pauvre Jean-Claude.

S’il est une chose à retenir de cette mésaventure, bon déjà, c’est qu’une douleur persistante au niveau des burnes, ça peut être grave, mais aussi, et surtout, c’est qu’on a enfin une estimation assez fiable du prix d’une couille : 96 460 euros.

Vivement qu’un toubib pèle accidentellement les joyeuses d’un malheureux, nous saurons alors combien ça coûte, « la peau des couilles ».

Le mot de la semaine : « Strapon »

Quand des actrices X refont le clip de Call on Me !