in , ,

3 aphrodisiaques naturels qui marchent vraiment

C’est la science qui le dit.

Les humains ont toujours essayé de trouver dans la nature des racines, des herbes ou des épices qui pourraient leur permettre d’augmenter leur libido et leurs performances sexuelles. Le plus souvent, ils se contentaient d’ingérer des aliments qui ressemblaient plus ou moins vaguement à des organes génitaux, comme les bananes, les figues, les huitres ou les asperges. La nourriture épicée a aussi été longtemps considérée comme aphrodisiaque, à cause de son effet stimulant.

Maintenant que la science est suffisamment avancée, on peut dénombrer avec certitude les aphrodisiaques dont la véracité des effets a été prouvée.

Le ginseng

Le ginseng, une racine originaire d’Asie et d’Amérique du Nord, est utilisé dans la médecine chinoise pour traiter les dysfonctionnements érectiles. Une étude de 2002 a prouvé son efficacité, 60% des hommes ayant été traités avec 900mg de ginseng rouge coréen trois fois par jour ont annoncé avoir une amélioration de leurs érections.

Une autre recherche a aussi prouvé qu’il participait à améliorer le nombre et la qualité des spermatozoïdes.

Le maca

Le maca est une plante à racine utilisée dans les Andes depuis le néolithique pour ses bienfaits en termes de fertilité. Il est désormais prouvé qu’elle aide aussi à augmenter le désir sexuel chez les hommes et les femmes ménopausées grâce à deux études datant de 2002 et 2008.

De plus, chez les femmes subissant des dysfonctionnements sexuels dus à la prise d’anti-dépresseurs, le maca s’est avéré bénéfique lors d’une prise quotidienne de trois grammes pendant douze semaines.

Le fenugrec

Il s’agit d’une herbe originaire de la Méditerranée, que l’on trouve aussi dans le sud de l’Europe et l’ouest de l’Asie. Elle est utilisée depuis des siècles pour augmenter la production de lait maternel mais désormais son utilité est prouvée pour l’augmentation du désir masculin.

Les recherches ont établi un net regain de libido et une plus grande intensité des orgasmes pour un groupe d’hommes entre 25 et 52 ans ayant consommé 600mg de Testofen, un extrait de fenugrec, pendant six semaines.

Ceux qu’il faut éviter

À l’inverse, certains prétendus aphrodisiaques utilisés comme tels depuis la nuit des temps s’avèrent inefficaces, voire dangereux. Ainsi, l’écorce de Yohimbe, un arbre à feuilles persistantes d’Afrique de l’ouest, peut améliorer l’érection mais cause de nombreux effets secondaires comme l’anxiété, un rythme cardiaque accéléré, des attaques et des problèmes d’estomac. De même, la Cantharidine, ou mouche espagnole, peut créer des cloques après contact cutané et est extrêmement dangereuse à ingérer. Un empoisonnement peut notamment causer de graves problèmes rénaux.

Sinon, plutôt que manger de l’écorce, vous pouvez carrément faire l’amour à la nature et vous farcir un arbre.

Un plug anal contrôlé à distance par la faune de Twitter

Avez-vous déjà essayé la position du « triangle lumineux » ?