in

3 types d’orgasmes qui n’arrivent pas pendant le sexe !

Le fait d’avoir un orgasme n’est pas forcément lié à la pratique une activité sexuelle ! Non, vous ne jouissez pas uniquement au lit. La beauté de l’orgasme féminin c’est qu’il s’exprime grâce à plusieurs critères.

1 – Au cours du sommeil

Oui, cet orgasme existe bel et bien, selon 37% des femmes. Contrairement aux idées reçues, ce dernier n’est pas forcément lié au fait d’avoir un rêve érotique. C’est au cours de la phase paradoxale du sommeil que l’orgasme nocturne débarque ! Vous vous demandez comment c’est possible ? Et bien, c’est tout simplement parce que le vagin et le clitoris ne se reposent jamais. Pendant notre sommeil, ils s’agitent et fonctionnent sans cesse. Un peu comme la gaule du matin pour les hommes. Du coup, lorsque le vagin et le clitoris s’agitent, ça finit par faire éventuellement un orgasme !

Cette réaction naturelle qui n’est pas du tout volontaire a pour but d’oxygéner les orgasmes génitaux. 

2 – Pendant le sport

Vous le savez, faire une activité sportive libère les hormones du bonheur.  Cependant, certaines pratiques sportives comme le yoga, l’escalade et l’haltérophilie et le vélo sont plus admissibles que d’autres à l’obtention d’un orgasme. Ce dernier est surtout le résultat de la confrontation de la zone génitale et des multiples contractions du périnées effectuées.

3 – Lors de l’accouchement

Selon une étude qui date de 2013, sur 206 000 naissances, il y a eu un orgasme dans 0,3% des cas. C’est peu, mais cela existe ! Peut-être que le fait d’accoucher stimule l’ensemble des terminaisons clitoridiennes ? Ou bien les sensations et les hormones jouent-elles un rôle dans ce type d’orgasme ? Difficile de le savoir et si vous avez du mal à y croire, on vous comprend.

Les masturbateurs réguliers, plus souvent managers ?

Êtes-vous une nympho?