in

5 allergies qui tuent le sexe !

url

Avec l’été et le soleil, c’est la fête du pollen et des allergies… Mais saviez-vous qu’il existe des allergies qui nuisent littéralement au sexe et à la libido. Nous vous avons trouvé les cinq particulièrement gênantes.

L’allergie au latex :

Très connue, l’intolérance au latex est problématique lorsqu’on veut avoir des relations sexuelles d’un soir. Démangeaisons, irritations, brûlures et plus rarement impression d’asphyxie ou de choc anaphylactique, l’allergie au latex peut vite devenir un enfer. Des tests cutanés, un traitement adapté et/ou l’utilisation de capotes sans latex seront alors à prévoir. Heureusement, il existe des préservatifs dans d’autres matières, encore faut-il en avoir toujours un sur soi…

L’allergie au sperme

Une allergie qui peut s’avérer particulièrement problématique à partir du moment où l’on ne se protège plus… Extrêmement rare cette intolérance se caractérise de la façon suivante : irritations, démangeaisons et gonflements de la zone génitale, douleurs abdominales survenant pendant ou dans les cinq minutes suivant le rapport sexuel. Pour résoudre ce problème rassurez-vous il n’y a pas que l’abstinence, vous pouvez tout simplement pratiquer l’injaculation (le fait de ne pas éjaculer) ou encore porter un préservatif.

L’allergie au bisou

Comment pourrir les préliminaires et le rapport… En réalité, il s’agit bien souvent d’une allergie médicamenteuse ou à un aliment que votre partenaire aurait ingéré récemment. Par exemple lors d’une soirée, votre partenaire mange des noix alors que vous êtes allergique, cela peut plomber la fin de soirée et finir à l’hôpital.

L’allergie à la candidine

Il s’agit d’un champignon naturel présent sur la peau et les parties intimes. S’il se manifeste trop abondamment, il engendre des fameuses mycoses dont sont fréquemment victimes les femmes. Diagnostiquable, une désensibilisation et un traitement à base d’ovules devrait résoudre les soucis.

L’allergie au sexe

Incroyable mais vrai, il est possible d’être allergique au sexe en général. Pour les hommes, cela se manifeste par des symptômes grippaux post éjaculation et cela peut durer une semaine ! C’est en quelque sorte une grippe du pénis. Malheureusement, la seule solution pour éviter ces symptômes est encore une fois l’injaculation.

Votre bras en dit long sur votre pénis…

Un serveur de restaurant plutôt bien équipé !