in ,

Envie de faire l’amour ? Commencez par la vaisselle !

Materner son partenaire et s’occuper seule des tâches ménagères réduit fortement la libido des femmes, selon une nouvelle étude.

Ce n’est pas un secret, les femmes qui doivent s’occuper seules des tâches ménagères dans leur foyer, avec la fatigue et la charge mentale que cela engendre, ont tendance à moins avoir de relations sexuelles avec leur partenaire.

Une étude universitaire canadienne, intitulée « La théorie hétéronormative du faible désir sexuel de femmes en couple avec des hommes, » explique cette baisse par la théorie des genres et le patriarcat.

Alors que cette libido en berne est traditionnellement reprochée à la femme, l’étude propose d’autres causes, notamment la division inéquitable des tâches ménagères, la distinction floue entre partenaire et mère ou encore l’objectification de la femme.

Ainsi, quand la baisse de libido est souvent considérée comme un problème hormonal ou biologique, elle peut simplement être le fruit d’une inégalité dans la répartition du ménage ou touchant à l’éducation des enfants.

Autre facteur qui peut affecter le désir féminin, le fait de devoir materner son partenaire à l’excès. Selon l’étude, l’hétéronormativité pousse les femmes à adopter un rôle de mère et s’occuper de leur partenaire comme d’un enfant, un état de fait qui réduit logiquement l’attirance sexuelle qu’elles peuvent ressentir pour lui.

En somme, messieurs, si votre copine ou votre femme n’est pas d’humeur à faire l’amour avec vous ces derniers temps, sortez l’aspirateur et arrêtez de la considérer comme votre mère !

14 trucs débiles que des hommes ont dit à des femmes après l’amour

« Pas dans les yeux ! » : soigner les accidents de tir