in

8 erreurs fréquentes que vous faites lorsque vous enfilez un préservatif

Condoms

On le sait messieurs, vous n’aimez pas les préservatifs. Mais qui aime ça en même temps ? Je vous le demande…

C’est d’ailleurs pour ça que l’on voit de plus en plus de variétés de préservatifs, dont certains extrêmement fins. Pour les avoir testés, je ne peux que vous les recommander !

Mais une fois votre marque/taille de préservatif choisie, il reste encore à s’y prendre correctement, ce qui est loin d’être le cas de tout le monde. C’est pourquoi nous vous présentons aujourd’hui 8 erreurs fréquentes, que vous devriez éviter à l’avenir si, entre autre, vous ne voulez pas que votre préservatif craque.

On doit cette liste au docteur Paul Turek, qui l’a dressée pour le Daily Mail Online.

1. Mettre le préservatif à l’envers

C’est probablement l’erreur la plus fréquente et c’est normal, dans le feu de l’action, on peut rapidement se tromper. On a une chance sur deux, mais vous vous rendrez rapidement compte si elle est à l’envers. Petite astuce : avec vos doigts, déroulez d’à peine 1 millimètre ou 2 le préservatif (à la lumière de préférence, c’est plus simple !), vous repérerez facilement le sens de déroulage.

2. Le mettre trop tard

Nombreux sont les hommes à attendre la fin des préliminaires pour mettre un préservatif. C’est une technique, mais elle peut s’avérer dangereuse dans le cas où il y aurait des rapports oraux : vous n’êtes pas protégé(e) des infections sexuellement transmissibles !

3. En mettre deux

Non messieurs, enfiler deux préservatifs ne vous protégera pas plus qu’un. Au contraire. Alors oui, dans la logique on se dit que deux c’est toujours mieux qu’un, mais le gros risque ici c’est que les frottements des préservatifs l’un contre l’autre peuvent les faire craquer à certains endroits et donc laisser du liquide séminale s’échapper. En plus de vous rendre vulnérable aux IST.

4. Dérouler un préservatif avant de l’enfiler

Ça risque surtout de rendre la chose plus difficile qu’autre chose. D’autant plus que vous risquez fortement de créer une bulle d’air à l’intérieur du préservatif et, avec les vas et viens, faire éclater le préservatif.

5. Le mettre trop tôt

À l’inverse de ceux qui le mettent trop tard, le faire trop tôt présente surtout une difficulté, qui est celle de ne pas avoir une érection complète. Ce qui fait que le pénis ne remplirait pas correctement le préservatif, avec un risque de le perdre à l’intérieur du vagin… !

6. Utiliser un préservatif périmé

Oui, les préservatifs se périment ! Généralement, lorsque vous les achetez, ils ont en moyenne – minimum – 2 ans avant de ne plus être utilisables. Un préservatif périmé, c’est beaucoup plus de risques qu’il craque.

7. Ne pas faire attention aux fuites

Il peut arriver que votre préservatif craque sur le côté par exemple, pour une raison ou une autre. Si vous sentez un quelconque changement de sensation, n’hésitez pas à vérifier et à changer de préservatif si vous remarquez un trou.

8. Porter la mauvaise taille

C’est bien beau de faire le beau gosse à la caisse avec des préservatifs XL, mais encore faut-il rentrer dedans ! Le risque, c’est que vous flottiez dedans et que, un peu comme le point numéro 6, vous le perdiez lors du rapport à l’intérieur du vagin ou que du liquide séminal s’en écoule.

Vous voilà désormais paré contre ce genre d’erreur, on compte sur vous pour ne plus les reproduire à l’avenir !

Résumé de la soirée « femmes fontaines » du Visio !

Pour la Saint-Valentin, offrez-lui un concombre !