in , ,

8 zones érogènes méconnues (et comment les stimuler)

1, 2, 1 2 3, 3, 5, 4, 3 2, 2, 2 4 6, 2 4 6, 4, 2, 2, 4 7, 5 7, 6 7, 7, 7, 7, 7, 7, 7, 7, 7, 7, 7, …7…

Délaissez les sempiternels seins et parties génitales pour explorer les moindres recoins du corps de votre partenaire et découvrir des zones érogènes qui gagnent à être connues !

1. Les oreilles

Les oreilles possèdent beaucoup de terminaisons nerveuses, ce qui les rend très sensibles. Vous pouvez par exemple les caresser du bout du doigt, jouer avec les lobes ou promener votre langue à l’arrière. Des mots crus susurrés ou des râles de plaisir déposés au creux de l’oreille et c’est la jouissance assurée !

2. Le cuir chevelu

Au même titre que les oreilles, le cuir chevelu est très innervé, ce qui le rend sensible aux massages. Une simple friction légère possède déjà un potentiel érotique indéniable.

3. Le pli poplité

Situé derrière le genou, il s’agit sans doute d’une des parties du corps humain les moins touchées et pourtant… La peau y est extrêmement douce et des caresses ou des baisers feront merveille.

4. L’intérieur du poignet

À l’image du pli poplité, cette partie est extrêmement sensible et trop souvent délaissée. Embrassez-là, soufflez doucement dessus, mordillez-là si c’est votre pêché mignon, mais ne l’oubliez pas !

5. Le cou

Les côtés et l’arrière du cou sont généralement les plus sensibles, mais certaines personnes aiment aussi se faire caresser la partie avant. Parcourez le cou de votre partenaire avec votre bouche, votre langue ou votre souffle, effet garanti !

6. Le creux des reins

Un endroit plein de muscles et de nerfs, voisin des fesses. Un massage un peu appuyé est fabuleux dans cette zone. Mais ne serait-ce que passer vos doigts et cheminer vers le derrière de votre partenaire sans en avoir l’air est déjà une source de bonheur incommensurable.

7. L’intérieur des cuisses

Là où la peau est satinée et brûlante. Elle est très peu exposée au soleil ou aux tiraillements et la toucher émoustillera votre partenaire à coup sûr. Sans oublier que cette immédiate proximité avec vos parties génitales rajoutera de l’excitation.

8. Les aisselles

Certains pensent que les aisselles sont une zone érogène car elle produisent des phéromones. Si cette allégation reste débattue, une chose est certaine, vous rapprocher des aisselles de votre partenaire, les sentir ou les toucher peut être très excitant. Pensez tout de même à demander avant, l’endroit peut être très chatouilleux.

En suivant ces conseils, vous aurez des chances d’être un bon amant et ne pas vous retrouver parmi les pires expériences sexuelles vécues par des femmes !

Le mystère de la boîte aux lettres godée de Nimègue

Ce que révèle la forme du pénis