in

9 choses surprenantes sur les seins ! (Partie 1)

i_illustration-application-boobs

Ah les seins… Petits, moyens, gros, il y en a pour tous les goûts ! Et on en apprend tous les jours sur eux. Aujourd’hui, nous allons vous présenter 9 choses que vous ne saviez pas sur les poitrines de mesdames et autant vous dire qu’il y a certaines choses… Surprenantes. C’est parti !

1. Les hommes pauvres préfèrent les grosses poitrines tandis que les hommes ayant une bonne situation financière préfèrent les petites poitrines

Mesdames qui avez une grosse poitrine, vous êtes prévenues ! Une récente étude de Psychology Today a montré qu’il existerait une corrélation entre le salaire que perçoit un homme et ses préférences en matière de seins ! L’étude, menée par 2 psychologues, montre en effet qu’il existe un lien entre sécurité financière et préférence de poitrine. Basé sur une série de différentes poitrines animées, on a demandé à 266 hommes – issus de différents milieux socio-économiques – quelles étaient leurs préférences. L’étude a alors déterminé que les hommes présentant une certaine insécurité financière tendaient à préférer les gros seins tandis que ceux étant aisés financièrement préféraient, eux, les petits seins.

2. Les hommes ayant faim veulent des grosses poitrines tandis que ceux ayant l’estomac plein privilégient les petites

Dans une seconde expérience (toujours selon l’étude précédente), il a été déterminé que les hommes ayant faim auraient tendance à préférer au moment venu les grosses poitrines, là où les hommes étant rassasiés se dirigent vers les petites. Les résultats proviennent, eux, d’une expérience menée sur 66 hommes souffrant de la faim et 58 hommes ayant bien mangé.

3. Les hommes n’étant pas intéressés par la paternité trouvent les grosses poitrines moins attirantes

Dernier fait relevé par l’étude de Psychology Today qui pour ce faire a sollicité 67 hommes en leur demandant leur intérêt quant au fait de devenir père et en les soumettant visuellement à différentes photos de seins. Le résultat a ainsi montré que les hommes ne souhaitant pas d’enfant préfèrent les petites poitrines. L’étude soutient également qu’une forte poitrine est un signal que la femme a une bonne capacité et habilité à supporter et nourrir des enfants.

4. Palper (ou peloter si vous préférez 😉 ) des seins pourrait prévenir du cancer

Bonne nouvelle messieurs, vous pourriez sauver votre partenaire en lui palpant les seins, en voilà une bonne raison ! C’est ce qui a été démontré par une étude d’un grand laboratoire Américain. En effet, exercer une pression physique sur les seins arrêterait la croissance du cancer et préviendrait les cellules d’être atteintes. Un des chercheurs explique par ailleurs que les pressions ont toujours influencé notre corps. La musculation, par exemple, permet d’agrandir ses muscles et la force de gravité est essentielle pour garder des os solides. Ici, la force physique peut jouer un rôle dans la croissance – ou la réversion – des cellules cancéreuses.

 

2 soirées Jacquie et Michel ce samedi 19 septembre !!

9 choses surprenantes sur les seins ! (Partie 2)