in ,

Arrêtée pour une agression… À coup de nichons !

Rien que le titre suffirait à s’esclaffer grassement, mais accrochez-vous bien l’histoire qu’il introduit est encore plus rocambolesque. À l’occasion d’un partage de biens, Jennifer Rose Chapman, s’estimant flouée, se rend chez l’homme (dont l’identité est restée secrète) à qui elle reproche de s’être approprié ses possessions, avec la ferme intention de récupérer son dû. Le bougre, la sachant « prompte à la violence », a convié son frère dans l’espoir de prévenir tout débordement lors des négociations qui s’annoncent musclées.

Peine perdue. Alors que le frérot est à l’étage, l’engueulade éclate et Jennifer commence embarquer ce qu’elle estime lui appartenir. La foire d’empoigne débute, tant et si bien que l’homme finit par demander à la furie d’arrêter de « se donner en spectacle ». Ce à quoi elle répondit tout naturellement : « Ah ! Yu en veux du spectacle ? » avant de retirer son haut, de dégrafer son soutien-gorge et de molester l’importun à grand coup de nichons. Avec l’aide de son frangin, le propriétaire réussit à exfiltrer de la baraque l’agresseuse empoumonée alors que celle-ci commence à éructer des obscénités plus abominables que dans un remake de l’Exorciste en Tchétchène.

Ils ont alors tranquillement pu attendre l’arrivée de la police, pendant madame retrouvait son calme en agitant ostensiblement ses seins et ses parties génitales devant les voisins et en urinant dans l’allée.

Hotdogging, le jeu sexuel à déguster sans modération.

Il fait l’amour avec un drapeau au golf !