in , , , ,

Allez-y doucement avec les suçons !

Qu’il soit arboré fièrement ou honteusement dissimulé de bien piètre manière, le suçon est une pratique qui consiste en la succion plus ou moins longue de la peau de son ou de sa partenaire, lui laissant une trace violacée. Le plus souvent, c’est le cou qui est privilégié pour apposer cette marque d’un baiser fougueux !

Mais saviez-vous qu’il est possible de blesser votre amant(e) avec ce geste apparemment anodin ?

Le premier facteur de risque apparaît chez les personnes à la peau hypersensible. Lorsque les vaisseaux sanguins qui sont plus fragiles que la normale sont violemment rompus sous l’effet de la succion, le suçon s’étale rapidement et peut parfois être douloureux.

Après la douleur, voici que le suçon peut aussi être transmetteur d’herpès ! En effet, s’il n’est pas spécialement dangereux, l’herpès labial est très contagieux et il entraîne des boutons de fièvre à répétition. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un contact buccal pour attraper le virus. Lors d’un suçon sur le cou ou le visage, l’herpès peut se transmettre.

Très rarement, un suçon très marqué peut aussi se transformer en cicatrice. En règle générale, cela arrive après une succion trop importante, une morsure avec les dents ou une mauvaise guérison.

Enfin, les suçons peuvent causer des AVC. C’est le pire qu’il pourrait arriver, mais dans de très rares cas, des caillots sanguins se sont formés entrainant des AVC sans conséquences mortelles jusqu’en 2017, premier cas répertorié d’une mort à la suite d’un suçon.

Donc si d’aventure vous souhaitez vous lancer dans le suçon, modérez-vous !  

Accusé de vol à cause de son énorme pénis !

Le Peegasm : La nouvelle tendance à éviter !