in ,

Après 15 ans de mariage, elle découvre l’addiction au porno !

C’est une de ces histoires qui suggère franchement de dédiaboliser le porno dans le couple. Elle nous est bien évidemment rapportée par nos confrères britanniques du Sun, spécialistes du potin graveleux.

Liz, épouse aimante et mère modèle, emmène ses enfants à leur entraînement de football,  lorsqu’elle s’aperçoit que le petit dernier a oublié sa mentonnière. Rien de grave, un petit détour à la maison, et c’est plié. C’est alors que le drame se produit. En traversant la maison, Liz passe devant le bureau de son mari Jason, dont la porte est entrouverte. C’est par l’interstice qu’elle découvre l’indicible : son époux, le père de ses enfants, son compagnon depuis 15 ans en train de se pignoler devant un bon vieux boulard, ambiance « jeune fille au pair, couettes et jupe plissée ».

Indignée, scandalisée même – il faut dire que le lascar fait fort, il est censé être en pleine conf-call pour le boulot – Liz confronte son mari à ses démons. L’homme consommerait secrètement jusqu’à trois heures de porno par jour. C’en est trop pour la mère courage, qui exige le divorce, et l’obtient avec la garde pleine et entière des gosses.

Après, accuser l’addiction au porno du mari d’avoir conduit au naufrage du couple est un peu fort de café. Si votre conjoint s’isole dans le domicile conjugal, pendant trois plombes quotidiennement, pendant 15 ans (!), sans que vous ayez la moindre idée de ce qu’il peut bien foutre, c’est sans doute moins un problème de branlette que de communication…

6 bonnes raisons de se masturber !

Les meilleures scènes de sexe non simulées !