in , ,

Arrêté nu au Planet Fitness, il croit tenir l’excuse parfaite…

Eric Stagno, un Américain de 34 ans, vivant à Haverhill, dans le New Hampshire, est le genre de type qui prend tout au premier degré. Oui, même les slogans publicitaires. C’est ainsi qu’il s’est pointé au Planet Fitness du coin, « the judgement free zone » comme le clame le slogan de la franchise de salles de muscu, et s’est déshabillé avant de répéter quelques exercices de yoga, dans le coin gymnastique.

Mais, il faut croire que la zone n’est pas si « judgement free » que ça. Les partenaires d’entraînement d’Eric ont, semble-t-il, moyennement apprécié de voir sa bite joyeusement pendouiller en posture du Danseur ou d’entrevoir le trailer de sa coloscopie en position du Grand Angle, et ils ont appelé les flics.

 

Face à la maréchaussée, notre yogi ne s’est pas démonté et, sûr de son bon droit, s’est mis à pointer les accroches fédératrices placardées en gras partout dans la salle : « judgement free zone », « no critics », etc. Humour, audace, esbroufe, ce maître de la rhétorique a subjugué son auditoire. Il comparaîtra en septembre pour un jugement qui s’annonce très critique

[LIBERTINAGE] L’Hyppocampe, sauna libertin, fête ses 18 ans !

Vos photos du matin du 30 Juillet 2018 !