in , , ,

Attaque de singe-dildo-arc-en-ciel dans une bibliothèque londonienne

Une fourrure multicolore, les tétons apparents, une paire de fesses factices à l’arrière, un godemichet qui pendouille depuis l’entrejambe, voilà la description du singe-dildo-arc-en-ciel, ou « rainbow dildo butt monkey » en VO, qui prit d’assaut la bibliothèque de Redbridge, en périphérie de Londres, ce 10 juillet. Pire, le personnel de l’établissement ne serait pas étranger à l’intrusion de l’énergumène dans les locaux…

Point de conspiration pour autant, mais un simple quiproquo ; ou plutôt, une divergence de politique éditoriale, dirons-nous. Histoire de meubler l’été, et d’inciter les enfants et les ados à se tourner vers la lecture plutôt que de zoner dans leurs quartiers, l’équipe d’animation de la bibliothèque a eu la riche idée d’inviter une petite troupe de comédiens déguisés pour réchauffer l’ambiance. Genre un clown rigolo, un monstre gentil, une fée choupinette… Manque de bol, les acteurs invités n’ont pas lu le mémo en entier. Ou alors, ils se font une idée très particulière du concept de » spectacle familial ». Quoi qu’il en soit le résultat a largement dépassé les attentes de chacun, lorsque le primate aussi obscène que chatoyant est entré en scène.

Interpelée sur Twitter, la direction de la bibliothèque s’est évidemment excusée pour ce fiasco et entend faire toute la lumière sur cette affaire. Inutile de préciser que toutes les représentations ont été annulées. Et tant pis pour la jeunesse…

L’égalité masturbatoire à portée de mains ?

7 choses à savoir sur le sexe pendant les règles