in , ,

Batman et la fellation…

Une découverte scientifique d’ampleur vient bouleverser notre compréhension d’un personnage culte. La chauve-souris, emblème du Chevalier noir, en plus d’être cette créature étrange et silencieuse, gardienne de la nuit, serait surtout la reine de la pipe.

Oui, c’est abrupt d’apprendre la nouvelle de la sorte, mais, que voulez-vous, les études sont formelles, la chauve-souris est, à l’heure actuelle, le seul animal dont il est avéré scientifiquement qu’il taille des pipes, fume le cigare à moustache, joue du trombone à perruque, bref, pratique le sexe oral. Des chercheurs qui étudiaient la reproduction chez les chiroptères, le nom scientifique de la bestiole, ont capté l’impensable, à l’aide d’une caméra thermique. Alors que les deux partenaires copulaient tendrement la tête en bas (ce qui faciliterait l’écoulement de la semence, à méditer), la femelle s’est recroquevillée sur elle-même pour saisir le sexe du mâle dans sa bouche quelques instants. Simple recherche du plaisir ou prévention des MST, les témoins ne sauraient justifier le phénomène. Mais de là à statuer sur l’ambiguïté sexuelle entre Batman et Robin, il n’y a qu’un pas…

Que nous ne franchirons pas. Une autre étude fait en effet état de la pratique inverse, du mâle vers la femelle, chez la ptiropus gigateus d’Inde, une lointaine cousine de notre chauve-souris commune.

Tout cela rebat les cartes autour de la sexualité du Chevalier de Gotham, un mystère que la science n’a décidément pas fini de résoudre.

Des seins plus gros, sans silicone !

Une séance de vélo bien sexy avec Stella Maxwell