in

Bien gérer les préliminaires (surtout le cunni) !

Les préliminaires sont au sexe, ce que l’échauffement est au sport ! Il est important de ne pas les négliger si l’on veut que tout se déroule bien et sans accident !

Pour les filles, en général, les préliminaires englobent tout ce qui précèdent la première pénétration, qu’il s’agisse de la soirée ou de l’après-midi que vous avez passé ensemble aux caresses sur son sexe

L’objectif premier est de monter l’excitation progressivement du partenaire, avec des caresses, des baisers et des câlins. Attardez-vous sur les zones érogènes pour vous aider, la nuque, le dos, le bras, les fesses, il existe tant de parties du corps qui peuvent être potentiellement excitantes !

Lorsque vous commencez à voir qu’elle n’en peut plus et veut aller plus loin, c’est le moment de passer au niveau au dessus ! Par exemple descendre votre main entre ses cuisses pour remonter sur sa joue, ou bien lui lécher le bas du ventre pour après l’embrasser l’épaule par exemple. Le but est de créer de la frustration chez elle

Dès qu’elle commence à gémir, vous pouvez alors la déshabiller et partir à l’aventure. Il vous faut être doux et ferme, en alternant caresses et griffures

Concernant le cunni, ne commencez pas directement par la lécher. Dans un premier temps, soufflez sur le sexe de votre partenaire pour lui procurer des nouvelles sensations. Ensuite lécher les zones de son corps proche de la zone de combat pour faire monter l’excitation… Bien sûr, ne négligez pas le reste de son corps ! Votre cunnilingus doit être progressif, d’abord par le bout de la langue, puis la totalité de son corps ! 

A vous de jouer !

Transpiration des balloches : y a-t-il une solution ?

Erreurs à ne pas faire après le sexe !