in ,

Bientôt un troisième sexe ?

Hermaphrodisme ou intersexuation, un phénomène biologique encore peu connu de nos jours, il s’agit, selon la définition des Nations Unies, de personnes nées avec des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas aux définitions typiques de « mâle » et « femelle ». Ils réunissent des organes reproducteurs des deux sexes. Contrairement aux idées reçues, l’intersexuation n’est pas toujours visible à la naissance.

Le débat est lancé en Suisse : le conseil fédéral va examiner la possibilité d’ajouter un troisième sexe dans l’état civil. En effet, cette solution pragmatique permettrait aux personnes qui naissent avec les deux sexes, et qui, par conséquent ne rentrent pas dans les catégories « homme » ou « femme » d’ajouter une catégorie « sexe indéterminé ». Encore faut-il que le Conseil des Etats se prononce lui aussi sur le sujet. Devront être examinés : les coûts escomptés, le temps nécessaire pour la mise en œuvre de ces modifications et les conséquences engendrées.

De nombreux pays, tels que l’Argentine, l’Australie, le Danemark, l’Inde, le Canada, la Colombie, Malte, le Népal ou la Nouvelle-Zélande distinguent l’existence d’une catégorie de genre supplémentaire.

A quand la reconnaissance d’une différenciation sexuelle en France ?

La vie sexuelle en France

Portrait : Rick Angel « je suis le gendre idéal, pervers quand il faut ! »