in ,

Bras de fer entre police et nudistes sur l’Île du Levant !

La grogne monte sur l’Île du Levant, ce haut lieu du naturisme français à quelques kilomètres des côtes varoises. Les nudistes se plaignent en effet du zèle de la maréchaussée à rhabiller les culs à l’air sur la place du village. Depuis le début de l’été, les contrôles de police se sont renforcés en ville pour exiger des amateurs de bronzage intégral de passer un paréo ou un maillot lorsqu’ils déambulent en ville. Et ça passe très mal auprès des habitués, qui ont toujours connu, au Levant, une totale ouverture d’esprit quand à la nudité.

Pour la défense des fiers agents qui nous la jouent « gendarmes de Saint-Tropez », l’arrêté municipal quant au fait de se balader à poil est pour le moins subtil : il est autorisé de traverser la place les fesses à l’air, mais pas de s’y arrêter tout nu. Les malheureux nudistes qui ont donc la mauvaise idée de poser leurs miches en terrasse s’exposent donc au rappel à l’ordre.

Pour le moment, aucun procès verbal n’a été dressé, mais trois associations de naturistes, affiliées à la fédération nationale, ont levé une pétition contre ce harcèlement policier, pétition qui a déjà recueilli près de 1200 signatures

Propriétaire d’un robot sexuel, il veut en faire sa femme officielle !

Le dentifrice rend-il les seins plus gros et plus fermes ?