in , , ,

Ça se chiffonne à l’élection de Miss Bumbum, le plus beau cul du monde !

Miss Bumbum, c’est ce festival du bon goût qui a lieu tous les ans au Brésil, où l’on élit les plus belles fesses du monde. Et cette année, plus que les autres, chacun a donné de sa personne pour repousser encore plus loin les frontières du chic. Au programme : esclandre au moment de la remise du titre, chiffonnage sur scène et accusation de corruption ; c’était définitivement l’édition à ne pas rater !

C’est que tout part à vaux-l’eau du côté de cette institution mondiale qu’est la fesse brésilienne. Aline Uva, candidate malheureuse du concours 2018, est prête à le dénoncer et elle n’a pas prévu de régler ça chez Julien Courbet. Au moment où l’on passe l’écharpe autour du cou d’Ellen Santana, la lauréate, sa rivale empoigne l’étole, l’arrache à sa récipiendaire, et la revêt, vindicative ! Elle serait la seule à en être digne, ses fesses étant parfaitement naturelles contrairement à celles de la gagnante et de ses deux dauphines. En outre, son séant serait de 5 cm plus large que celui de ses concurrentes. Elle crie donc à la corruption du jury !

Malheureusement, rien y  fait, la présumé tricheuse au postérieur artificiellement perfectionné conserve finalement son titre, asseyant sa suprématie d’un impérieux : « Mes fesses sont de loin les plus fermes. » Tintintin !

Mieux de la telenovela !

Le sexe pour les nuls accusé d’encourager le viol conjugal

Meredith Grace White dessine des chattes !