in

Ces choses à ne pas faire avec un préservatif !

Ah le préservatif. Pour certains, rien que d’entendre ce mot donne des frissons. Et pourtant, il est plus que jamais important se protéger ! Même si vous pensez votre partenaire clean. Car oui, les IST ça n’est pas à la tête du client, et il suffit un coup de pas de chance pour en avoir une.

Bien que la plupart d’entre elles se soignent, il y en a une qui non, et c’est le VIH. Donc on se protège !

Cependant, voici quelques précautions à prendre avec le fameux préservatif (vous avez toujours autant de frissons quand je le prononce ?).

1. Utiliser un préservatif périmé

Eh oui, les préservatifs c’est comme les yaourts. Si ce n’est qu’à la différence de ces derniers, on ne peut pas les consommer 3 jours après la date limite de consommation.

Pourquoi ? Car le préservatif, bien qu’il soit emballé, finit par s’user avec le temps et devenir poreux. Autrement dit, beaucoup plus fragile et les risques de craquage augmentent considérablement.

On jette donc le préservatif qu’on a eu dans ce magazine Entrevue lorsqu’on avait 15 ans.

2. Acheter la mauvaise taille

Bon les mecs, parlons peu, parlons bien. On a tous cette petite voix, appelée ego, qui nous fait nous diriger vers les grandes tailles. Mais on ne va pas se mentir, on n’est pas tous gaulés comme Rocco.

Alors oui, je sais, vous aimez bien impressionner la caissière avec un petit sourire en coin lorsqu’elle scan votre boîte maxi-bite XXL, mais si c’est pour flotter dedans au moment de l’enfiler… Autant acheter des préservatifs féminins.

3. Garder le préservatif trop longtemps dans son portefeuille

Cela me rappelle une petite anecdote cocasse. Lorsque récemment, en allant au cinéma (j’allais voir les Tuches 3 pour les curieux, un chef d’oeuvre) on m’a demandé une pièce d’identité pour bénéficier du tarif moins de 26 ans. Je sors alors ma carte d’identité et, en la tirant, quelle ne fut ma surprise de voir une capote se faire la malle avec et tomber par terre.

Bon, lorsque vous êtes seul ça passe, mais lorsque vous êtes accompagné d’un date, pas top (je vous laisse deviner dans quelle situation j’étais…). Mais selon le guichetier, « c’était marrant car c’était la deuxième fois qu’il voyait ça aujourd’hui », donc ça va.

Bon après, on ne va pas se mentir, c’est toujours mieux que de ne rien avoir ! Cependant ! Et c’est là que c’est important : on ne garde pas la capote pendant 1 an dans son portefeuille. Pourquoi ? Eh bien parce que l’emballage risque de s’abîmer et la capote, elle, de prendre tarif !

4. Déchirer l’emballage avec ses dents

Bon, on sait que dans le feu de l’action, ça peut faire beau-gosse et bestial. Mais dans la réalité, c’est aussi un risque de déchirer le préservatif.

Alors oui, pour peu que vous ayez touché madame avant (à moins que vous soyez manchot), vous avez les doigts qui glisse, c’est galère… Mais essuyez-les vous sur la couette ou trouvez une solution, mais évitez les dents !

Et puis, imaginez le pire : si vous vous mordez la langue sur une fausse manip’ ; un coup à débander direct !

5. Attendre le dernier moment pour l’enfiler

Pour enfiler le préservatif, hein. Et il y a plusieurs raisons à ne pas faire ça.

La première, c’est que plus vous attendez, plus l’excitation augmente, et plus vous aurez tendance à minimiser le risque à coucher sans. « Oh et puis ça va, elle a l’air clean, et puis je peux pas chopper une merde en le faisant une fois« . Pour les précoces, on peut adapter ça en « Oh et puis ça va, c’est pas en 2 allers/retours que je vais chopper une merde« .

Sauf qu’on ne vit pas dans le monde des bisounours, et parfois, c’est pas notre jour de chance (pas besoin d’être un vendredi 13) et paf, le drame arrive.

La deuxième, vous l’avez peut-être même si elle est moins évidente, c’est que le liquide pré-séminal (vous savez, quand vous coulez quoi) n’est pas sans risque. Il est amplement suffisant à faire tomber madame enceinte.

Donc on oublie les conneries de conseils de tonton Bernard qui disait que lui, à son époque, il se retirait juste avant de cracher, et que sa copine de l’époque n’est jamais tombée enceinte.

Voilà ! Je pense qu’on a fait le tour. Si vous avez des questions, je suis bien entendu à votre disposition !

Il envoie accidentellement les photos coquines de son ex à un policier !

Une maison close de poupées sexuelles débarque en Belgique !