in

Comment ça la musique classique n’est pas intéressante ?

luisana_lopilato_ultimo1

Cet article risque de vous faire changer d’avis, on en est certain !

On vous l’accorde, la musique classique, c’est rarement quelque chose que l’on écoute par soi-même, mis à part bien évidemment si on est un fan absolu des Mozart, Beethoven, Strauss et consorts…

Surtout lorsque l’on est un d’jeune : il n’y a que Pharell Williams, Chris Brown ou Rihanna qui comptent dans sa galaxie musicale !

Et il faut reconnaître également que la musique dite classique a un gros déficit d’image : musique pour vieux, ou qui rappelle lorsque l’on allait voir les galas de notre grande sœur ou petit frère (ou l’inverse, on n’est pas jaloux !), et où on attendait ce qui nous paraissait des heures avant de voir enfin le membre de la fratrie jouer quelques notes sur un piano ou un violon…

Alors pourquoi on vous en parle de cette musique comme quelque chose de sexy ?
Surtout lorsque l’on voit que chaque clip d’un artiste américain contient forcément une ou plusieurs femmes courtement vêtues et dans des positions plus ou moins explicites (et on ne s’en plaint pas d’ailleurs), quand ce n’est pas l’artiste lui-même qui se met dans des positions ou des tenues plutôt sexy (dédicace à toi, Riri !) ?

Et bien on vous en parle car il y a du changement à avoir dans les mentalités !
C’est du moins ce que souhaite faire un festival belge de musique classique, The Classical Comeback, qui veut lui donner une nouvelle image, tout en faisant participer les créateurs et le public.

L’idée est très simple : toutes les personnes qui sont intéressées peuvent participer à ce concours, que ce soient des réalisateurs, des professionnels de la musique ou encore des amateurs.
Ceux-ci doivent donc produire un petit clip vidéo, dans les formats actuels (pas plus de 5 minutes), qui aura comme ambition de rivaliser avec les standards internationaux, rien que ça !
L’originalité devant être de mise, afin de donner un nouveau visage à la musique classique, et ainsi conquérir le plus de monde possible !

Le tout bien évidemment en respectant l’œuvre (pas de mixage ou de coupe au montage)…

Voici ce que ça peut donner :

Quand une actrice X se voit dans ses propres films…

Le champagne shower dans toute sa splendeur…