in ,

Comment est-ce qu’on a inventé le Viagra ?

Comme toutes les bonnes histoires de quéquettes, l’invention du Viagra tient plus de la coïncidence que de la tentative intentionnelle couronnée de succès. Parce qu’il faut savoir que dans la médecine et la pharmaceutique comme dans la plupart des domaines, ce n’est généralement pas hyper-bien vu de s’intéresser au zob. Aussi, lorsque le laboratoire Pfizer lance les premiers tests de sa nouvelle molécule, le citrate de sildénafil (dont Viagra deviendra le nom commercial), c’est pour mesurer l’effet de ce vasodilatateur sur le traitement de l’angine de poitrine, une maladie cardiaque.

18Or, les résultats ne sont pas particulièrement concluants, du moins en ce qui concerne le cœur. Mais les patients, une majorité de vieux messieurs, rechignent malgré tout à rendre les médocs à la fin des essais. Stupeur, interrogation. Pourquoi des malades voudraient s’astreindre à un traitement qui ne les soignent pas ?

C’est que si le sildénafil n’est pas particulièrement efficace pour booster le cœur, il a en revanche des effets spectaculaires un peu plus bas. La recette fut donc conservée et mise sur le marché quelques années plus tard, pour devenir l’un des plus grands succès commerciaux de l’industrie pharmaceutique. Comme quoi un bon coup de bite compense largement les petits problèmes de cœur…

Soizic « Je me dis : après tout, dans cette vidéo, ça pourrait être moi. Et rien que ça, ça me fait mouiller! »

Quels sont les bons réflexes après l’amour ?