in , , ,

Comment faire pour avoir des éjaculations (très) abondantes

Ou comment transformer un pistolet à eau en lance à incendie.

On savait que les hommes étaient obsédés par la taille de leur pénis, mais cela ne s’arrête pas là. Selon une étude récente, de plus en plus d’hommes à la masculinité fragile sont inquiets du volume de leurs éjaculations, ce qui leur cause anxiété, peur d’être jugé et problèmes sentimentaux.

Il faut savoir que le volume moyen d’une éjaculation oscille entre 3 et 5mL, l’équivalent d’une cuillère à café. En outre, ce volume baisse avec l’âge, après un pic de production entre 30 et 35 ans.

Hélas, les scientifiques qui étudient le système reproductif masculin s’intéressent assez peu au volume de l’éjaculation de leurs patients mais plutôt à la qualité générale de celle-ci, en matière de santé des spermatozoïdes notamment. Mais ces deux facteurs peuvent toutefois être liés, grâce à un mode de vie sain.

Perdez du poids

Loin de nous l’idée de faire de la grossophobie, mais il s’agit d’une réalité médicale : 33% des obèses ont un sperme pauvre en spermatozoïdes et 7% sont mêmes stériles. En perdant du poids, cette richesse reviendra à des taux acceptables.

Consommez des antioxydants

Mangez des légumes et des fruits. Les antioxydants aident à améliorer le volume et la qualité de votre sperme

Faites de l’exercice (mais pas trop)

Une activé sportive modérée est bénéfique mais trop de sport influera sur la qualité de votre sperme. Pas d’inquiétude, nous parlons ici de l’entrainement d’un sportif professionnel, votre séance hebdomadaire à la salle de sport n’aura pas d’effet sur votre sperme.

Évitez le tabac et l’alcool

Les deux réduisent la qualité et la quantité de votre sperme.

Pas de bains chauds prolongés

Une exposition exagérée de vos bijoux de famille à l’eau chaude affectera la vigueur et le nombre de vos petits soldats.

Au bout du compte, malgré ces conseils de relatif bon sens, il n’existe qu’une seule façon vraiment efficace pour obtenir des éjaculations massives. Laisser vos testicules se reposer.

En laissant à votre corps le temps de récupérer et en espaçant vos éjaculations de façon régulière, il s’adaptera et tâchera de produire plus pour la prochaine fois. C’est comme s’entrainer à la pratique d’un sport. Vous ne voulez pas vous entrainer 20 heures par jour mais plutôt une heure par jour, vous progresserez sans vous exténuer.

En tout cas, pas la peine d’espérer trouver votre salut parmi les produits vendus en ligne et censés augmenter votre volume éjaculatoire. Il n’y a aucune étude clinique qui parvient à prouver l’efficacité de ces produits.

Allez, laissez votre pénis se reposer, après tout il l’a bien mérité.

La destinée testiculaire de la baudroie abyssale

Le « Coconut », la position qui offre de nouvelles sensations