in , ,

Comment prévenir le SSP, la plus grande peur des hommes ?

Oui, on parle bien du Syndrome du Scrotum Pendulaire, autrement appelé « avoir les patates au fond du filet. »

Désormais, grâce aux progrès de la science, nous savons comment prendre soin de notre coeur avec un régime adapté et de l’exercice, nous savons qu’il faut mettre de la crème solaire pour protéger notre peau et nous sommes même au courant de ce qu’il faut faire pour préserver notre santé mentale. Et notre sac testiculaire dans tout ça ? Parent pauvre de la médecine moderne, soumis aux outrages du temps et de la gravité ? Est-il condamné à se friper et s’abaisser jusqu’à toucher nos genoux et tremper dans la cuvette lorsque nous nous installerons aux toilettes ? Sommes-nous condamnées, passé 50 ans, à posséder des gonades ressemblant à une pendule de grand-père ?

L’étirement du scrotum semble aussi inévitable pour l’homme que l’affaissement des seins pour la femme. Un problème d’élasticité, selon la littérature scientifique. Comme la température corporelle est trop élevée pour la production de spermatozoïdes, le scrotum pend pour trouver un peu de fraicheur. Grâce au muscle crémaster, il se rétracte quand il fait trop froid et se détend quand il fait trop chaud, se durcissant aussi lors d’un rapport sexuel afin d’éviter que vos testicules ne volent au vent à chaque coup de rein.

Mais cette merveille de mécanique humaine est malheureusement assujettie à la gravité et au temps. Les fibres musculaires rompent et causent une perte d’élasticité de la peau; En outre, le muscle crémaster perd au fur et à mesure sa capacité à se contracter. Mais alors, est-il possible de faire quelque chose contre cette infamie ?

Les recommandations sont les mêmes que celles pour avoir une bonne peau. Ne pas fumer, éviter l’exposition au soleil, limiter la consommation d’alcool et maintenir un poids correct. Contrairement à certaines croyances, moins se masturber ou faire des exercices spécifiques ne sert à rien. Et inutile de chercher des potions d’apothicaire sur Google, il n’en existe pas qui fonctionne réellement.

La meilleure solution reste celle de la chirurgie esthétique. Une scrotoplastie pourra en effet éliminer l’excès de peau. Ce lift du scrotum prend à peine deux heures et tous les patients sont ravis du résultat !

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire si vous avez les patates au fond du filet !

25 000 $ de dommages et intérêts pour la destruction de sa collection porno

Les meilleurs sextos à envoyer