in , ,

Le sexe peut-il être écologique ?

Le marché mondial des sextoys est estimé à $33 milliards en 2020 et les analystes estiment qu’il gagnera 8% d’ici 2028. La pandémie a dopé le marché de 26%, une hausse visible aussi dans les ventes de préservatifs, 35 milliards d’unités vendues en 2020. Des chiffres bons pour l’économie, mais moins pour la planète.

En Grande-Bretagne, on estime à 220 millions de tonnes les déchets produits par la sexualité humaine chaque année, sans compter l’émission de gaz à effet de serre. Les préservatifs et l’immense majorité des sextoys sont produits à base de composants non-recyclables.

Pourtant, deux Américains sur trois sont prêts à payer plus cher pour consommer des produits à vocation écologique. Le problème est que 74% d’entre eux n’arrivent à pas à déterminer lesquels le sont réellement, trompés par le greenwhashing des entreprises.

Voici donc quelques astuces pour avoir une vie sexuelle plus écologique

Les préservatifs sont habituellement faits en latex ou polyuréthane. Parfait pour se protéger des MST, mais pas pour préserver la planète, à part pour le contrôle des naissances. De plus ils sont à usage unique et se dégradent très mal et comportent des additifs. Il existe bien des préservatifs en peau d’agneau, déjà utilisés par les Romains, mais ils ne sont pas efficaces contre les MST. Les options sont limitées concernant les préservatifs écologiques mais il existe une plantation, et une seule, dans le monde certifiée Commerce Équitable, dont les produits sont vendus par Sustain.

Il existe aussi d’autres marques qui s’affairent à supprimer les additifs chimiques de leurs produits, notamment les nitrosamines ou le Nonoxynol-9, à l’image de Glyde.

Sextoys écologiques

Le problème des sextoys, c’est que leur composition est très peu régulée par les autorités. Pour quelque chose qui est utilisé par une majorité de personnes au cours de leur vie, et qui va se nicher dans les endroits les plus intimes, c’est un souci de taille. Ainsi, certains d’entre eux peuvent s’avérer toxiques pour le corps humain, en plus de l’être pour la nature.

Le plastique utilisé pour les confectionner contient des phtalates, qui peuvent affecter la fertilité. Il existe des solutions alternatives, comme le vibro Gaia, le premier sextoy entièrement biodégradable. Le Womanizer PREMIUM Eco est aussi fabriqué en matériau renouvelable, plus exactement un bio-matériau nommé Bioline.

Pour sortir du plastique, il est aussi possible de se pencher sur des sextoys faits en cristal naturel, à l’image de la marque Chakrubs.

Lubrifiants durables

Oubliez le propylène glycol et la glycérine synthétique, des dérivés du pétrole qui entrent dans la composition de beaucoup des lubrifiants actuels. Pensez à des produits naturels, comme Coconu, fabriqué à partir d’eau de coco, ou des produits comme Sliquid ou SUTIL. Souvenez-vous que lors de vos ébats, vous risquez sans doute d’ingérer ces produits, il est donc important que ceux-ci soient comestibles.En parlant de produits comestibles, BLOW est pensé pour le sexe oral. Vous pouvez le mettre sur votre corps ou directement disposer des gouttes dans votre bouche.

Tout le monde aime le sexe. C’est totalement naturel et ça fait du bien. Tâchons donc de le rendre totalement naturel pour la planète aussi !

Le top des sextoys pour hommes