in

Condamné à verser 10 000€ à sa femme pour manque de sexe !!

beautiful young caucasian couple in a bed on isolated background

C’est une chose qui trahit tout à fait un couple qui ne s’entend plus, et qui n’est plus forcément fait pour vivre ensemble : les galipettes, si nombreuses au début, ont fait place à un néant sexuel, et qui, sans discussion et sans échange, ont fait exploser le peu de sentiments qui restaient entre les deux tourtereaux…

Sauf que ce que les boycotteurs de sexe ne savent pas forcément, c’est qu’en agissant de la sorte, ils vont à l’encontre de la loi française : en effet, il est bien écrit que les deux époux doivent « remplir leurs devoirs découlant du mariage« , relations sexuelles y compris !

Et la mésaventure est arrivée à un homme, qui avait laissé tomber la chose au sein de son couple, et ce depuis plusieurs années : après 21 ans de mariage, il avait espacé les galipettes avec sa femme, au point que celle-ci le mette en procès pour manque de sexe !

Si la solution du divorce est la plus employée, que ce soit à ce propos, ou même pour beaucoup d’autres choses, la femme, plutôt bien informée, a décidé de prendre ce chemin un peu original, mais qui lui a rapporté gros…

En effet, elle avait donc demandé le divorce pour torts exclusifs, avec des dommages et intérêts pour « absence de relations sexuelles pendant plusieurs années » qui s’élevaient tout de même à plus de 10 000€ !

En première instance au tribunal de Nice, l’ex-mari avait bien évidemment contesté cette décision, faisant appel : la cour chargée de l’affaire, jugée à Aix en Provence, a une nouvelle fois donné raison à la femme, en expliquant que « la quasi absence de relations sexuelles pendant plusieurs années, certes avec des reprises ponctuelles, a contribué à la dégradation des rapports entre époux. »

Messieurs-dames, si vous n’avez plus envie de faire des coquineries avec votre chéri(e), faites attention 😉 !

Une nouvelle façon coquine de connaître l’avenir !!

Une battle très sexy…