in , ,

Connaissez-vous le syndrome du vestiaire ?

Bien plus qu’un petit syndrome passager, il a l’art de parfois mener la vie dure aux hommes qui en sont atteint. Comme son nom l’indique, il se manifeste dans les vestiaires et peut parfois commencer dès l’adolescence, quand les jeunes hommes commencent à comparer leurs parties génitales pour savoir qui a la plus grosse.

Les hommes qui en souffrent sont persuadés de posséder une verge trop petite. Souvent, ils éprouvent un sentiment d’infériorité voire de gène ou de honte quand ils doivent se déshabiller dans des lieux publics (comme le vestiaire) ou encore les douches ou à la piscine. De plus, ce trouble, s’il n’est pas soigné, peut devenir une obsession qui gâche la vie à certains messieurs entraînant un complexe d’infériorité, d’isolement social ou même parfois des troubles de l’érection.

Détrompez-vous messieurs ! Même si cela risque de ne pas changer grand chose à la vision que vous avez de votre sexe et de sa taille, sachez que la taille moyenne d’un pénis en érection se situe entre 12 et 17cm. Il est donc fort probable que vous soyez dans la normale. Ne parlez donc pas de micropénis à tord et à travers. Ce sont seulement ceux qui mesurent moins de 7cm en érection qui en font partie.

Si le syndrome persiste et que celui-ci vous mène vraiment la vie dure, vous pouvez toujours essayer de faire une thérapie comportementale ou bien la sophrologie. Elles ne vous permettront pas d‘agrandir la taille de votre pénis mais elles vous feront travailler sur votre anxiété.

Enfin, on ne vous le répètera jamais assez mais ce qui compte ce n’est pas la taille mais la façon dont vous vous en servez !

Swame, contact direct avec les filles

Les jeunes font moins l’amour, et c’est à cause de l’alcool et des jeux vidéo