in , ,

Conseils pour écrire de bons sextos ! – Partie 1

Le sexto, une pratique 2.0, qui permet de s’affranchir de tous les codes de séduction qui peuvent être gênants quand on n’ose pas vraiment faire le premier pas face à un crush !  

Et pourtant un sexto se pense, s’écrit et surtout s’assume ensuite ! Les enjeux sont très importants quand on décide d’envoyer un sexto à quelqu’un. Et oui, le destinataire peut prendre peur ou bien ne plus être intéressé par vous. Cela marche autant pour les filles, que pour les garçons.

Soyez vous-même

Si vous avez peur d’attaquer trop fort dès le début, choisissez la méthode crescendo. Si vous envoyez des textos trop implicites qui ne vous ressemblent pas, vous allez vous perdre dans la diffusion de votre message, et cela serait dommage de ne pas arriver à vos fins…

La jouer soft peut être une bonne solution pour prendre la température et savoir s’il est intéressé, ou pas. Inutile d’utiliser un vocabulaire trop trash comme bite, cul, chatte, salope, chienne, etc. Sauf si vous aimez les coups de poker.

Passez les niveaux

Lorsque l’étape soft est passée et que la personne est réceptive à ce type de communication, essayez d’embrayer un peu plus haut avec des réponses chaudes. Par exemple, si l’on vous demande comment s’est passé votre journée, répondez que vous avez hâte de la retrouver au lit ce soir, ou bien que vous avez très envie de la caresser en rentrant. Soyez inventifs dans vos réponses, sans être trop lourd.

A suivre…

Le clitoris, un organe magique ! 

Top 10 : à quoi pense un mec quand il doit passer à l’acte après une soirée arrosée ?