in , ,

Covid-19 : les autorités sanitaires new-yorkaises conseillent la pougnette

Avec cette pandémie de coronavirus, on entend tout et son contraire : canulars, fake news, directives d’état, démentis, etc. À force, la population en confinement ne sait plus vraiment à quel saint se vouer quant aux pratiques à risques et en particulier en ce qui concerne le sexe, promiscuité oblige.

Si ça peut paraître évident, il semble tout de même nécessaire de le rappeler : les rapports sexuels standards, incluant généralement moult échanges buccaux, ne sont pas safe. Le département de santé et d’hygiène mentale de New-York City va même plus loin, puisqu’il se permet de suggérer quelques alternatives pour le moins bienvenues à la bagatelle classique.

« Vous êtes votre partenaire sexuel le plus sain. » À travers un tweet lapidaire, emojis de circonstance à l’appui, l’organisation américaine recommande ainsi directement de passer à la masturbation le temps de la quarantaine, seul ou a deux pourvu qu’on respecte les distances minimales de sécurité. Et l’institution de rappeler les bienfaits du sextoy, lavé à l’eau claire et au savon (tout comme les mains, ça va de soi), en période de distanciation sociale. La pougnette enfin reconnue comme d’utilité publique, nous ne voyons rien à ajouter.

Sexo : Soirée libertine, mode d’emploi

Les 10 femmes célèbres les plus sexy de 2019 !