in

Cyber-dominatrice, ça peut rapporter très très gros !

Son nom ne vous dit très probablement rien, et c’est normal, mais c’est une des plus connues de ce milieu : Ceara Lynch, cyber-dominatrice.

Mais c’est quoi, une cyber-dominatrice ? Et bien c’est une femme qui, comme son nom l’indique, domine des hommes soumis au travers d’une webcam et d’un micro. Cette dernière leur donne des ordres et leur fait faire des choses plus folles les unes que les autres, parfois même très humiliantes. Mais c’est ce que recherchent certains hommes. Oui ça peut vous sembler difficile à croire, mais il en faut pour tous les goûts après tout !

Et figurez-vous que ces derniers la paient justement pour avoir recours à ce genre de prestation. Ce genre de rapport est devenu plus ou moins fréquent et voit même aujourd’hui une catégorie qui lui est consacrée sur les sites pornographiques, « femdom » .

Tout commence donc lorsque Ceara Lynch était étudiante en erasmus au Japon. S’ennuyant dans sa famille d’accueil, elle se rend sur un site de chat en ligne. Elle se fait alors approcher par un homme qui lui demande de se montrer, mais elle refuse. Ce dernier lui demande alors – préparez-vous – une bouteille de son urine et ses sous-vêtements pour 250 dollars. Offre que Ceara Lynch va accepter.

Puis se multiplient les rencontres et elle se rend alors compte qu’il y a beaucoup d’argent à se faire. Au fil du temps, elle devient alors cyber-dominatrice et humilie des hommes derrière son écran, le tout grassement payée. À titre informatif, certaines cyber-dominatrices se font jusqu’à 2 à 3 salaires en une journée seulement.

Plus fort encore, Ceara confie que son souvenir le plus mémorable reste lorsqu’un jour elle s’est fait 10,000 dollars en moins d’une heure avec une amie. « Un homme nous a donné les données de sa carte de crédit et nous avons ainsi dépensé plus de 10,000 dollars en moins d’une heure. 10,000 dollars dilapidés en sacs de luxe que je revendais de toute manière plus tard » .

Ajoutant que « En fait, il aimait l’idée que des filles, style ‘Paris Hilton’, se foutent de lui et dépensent tout son argent » .

Et ses parents me direz-vous ? Et bien ils ont très vite compris qu’elle n’était pas simple serveuse dans un café au vu du train de vie qu’elle menait. Mais cette dernière assume parfaitement son choix et ajoute même : « J’ai investi dans l’immobilier, remboursé ma dette étudiante et je voyage à travers le monde régulièrement » .

Un potentiel métier à creuser donc pour les femmes qui souhaiteraient se faire de l’argent facile en dominant des hommes !

Son métier ? Testeuse de sextoys !

VIDEO – Elle joue à Mario Kart avec un vibro entre les jambes