in , , , ,

De la chirurgie esthétique pour le fion…

Vous avez le pif bombé et vous ne le supportez plus ? Hop, un petit coup de scalpel et vous voilà avec le nez de Jennifer Anniston. Vos lèvres sont trop petites ? Une petite injection et vous avez maintenant tout d’une star de téléréalité ! Pourquoi votre anus en étoile de shérif ferait-il exception à la règle ? Un petit tour chez un spécialiste et vous voilà avec une nouvelle rondelle lisse et blanchie !

Aux États-Unis, patrie de la chirurgie esthétique à outrance, les tabous autour de la chirurgie réparatrice de l’anus sont tous tombés. Une chance pour les complexés de la banquette arrière qui n’osent plus mettre en avant leur commissure d’anus.

Si de prime abord, les raisons d’un blanchiment d’anus peuvent paraître futiles, les injonctions qui pèsent sur la beauté du trou du cul sont nombreuses. Evan Goldstein, un chirurgien spécialisé dans la santé sexuelle, soulève quelques pistes afin de saisir l’importance de ce type de chirurgie à la fois pour la santé physique et psychologique : « Il existe un mythe sur ces traitements qui en font des opérations seulement esthétiques. » Mais le chirurgien affirme que retravailler la forme de son anus peut freiner l’apparition d’hémorroïdes et que certaines opérations peuvent aussi réduire le risque de fissures anales…

Alors évidemment, un proctologue tout désigné pour traiter vos afflictions anales mais la qualité esthétique post opératoire peut faire défaut. Lui de son côté, accorde autant d’importance au résultat esthétique de ces opérations qu’a leurs fonctions sanitaires. Le docteur préserve donc le fond et la forme.

Au-delà de ses opérations de chirurgie réparatrice, Goldstein ne souhaite pas uniformiser les standards de beauté de l’anus. Peu lui importe qu’un anus soit lisse ou plissé, l’important, c’est la satisfaction de son propriétaire, qu’il doive ou non recourir à la chirurgie esthétique.

Toutefois si votre trou vous incommode par son aspect, il faudra tout de même débourser entre 8000 et 25000 dollars pour redonner de l’allant à votre rondelle ! 

Ne confondez pas gongbang et gang-bang !

10 femmes racontent leur pire expérience sexuelle