in , ,

De l’huile d’olive dans le pénis, c’est une mauvaise idée…

La taille du pénis est certainement l’un des plus gros complexes masculins derrière la calvitie. Si la Turquie semble être un horizon doré pour tous les déplumés du casque, il n’existe pas encore de solution pour faire grossir sa bite. Est-ce que cela va empêcher les hommes les plus téméraires d’essayer quand même ? Pas le moins du monde…    

Certaines personnes ont essayé de s’injecter diverses substances dans le pénis en espérant que l’une d’entre elles fasse des miracles. C’est ainsi qu’en 2012, un Vietnamien est admis aux urgences de Bangkok et qu’il devra subir rapidement une ablation pénienne. La raison ? Cinq années auparavant le patient s’était injecté de l’huile d’olive dans la verge.

D’autres pratiques tout aussi stupide se répandent à travers le globe et font miroiter des rêves de gros manches à tous les malchanceux du phallus… Parmi les substances les plus injectées, on retrouve la cire d’abeille ou encore le silicone. Le pire dans tout cela, c’est que le nombre de patients qui croient dur comme fer à ces techniques ne cesse d’augmenter. Déjà à l’époque, on comptait entre 30 et 40 patients par mois venus se faire soigner après une injection douteuse dans le pénis…

Vous l’aurez compris, agrandir son pénis en y rajoutant toutes les substances possibles et imaginables, ce n’est pas très futé…  Pire, vous risquez de vous faire raccourcir votre engin, voire vous le faire couper pour de bon. Autant avoir un pénis modeste que pas de pénis du tout !

Lavez-vous bien les dents si vous voulez continuer à bander…

Sexo : Voyeurisme : Loisir, plaisir et perversion