in

De nouvelles études bien étonnantes concernant le sexe !!

scientifique-lunettes

Vous le savez désormais, les scientifiques aiment le sexe, mais pas forcément pour les mêmes raisons que la plupart des mortels : bon, il ne faut pas croire non plus qu’une fois rentrés à la maison ils ne font rien avec leur partenaire, mais toujours est-il qu’ils ne se privent pas quand ils peuvent faire quelques recherches sur ce sujet un peu sulfureux.

Des études, des sondages ou encore des expériences : tout l’arsenal des chercheurs a été mis à rude épreuve, afin que ceux-ci aient les meilleurs résultats possibles pour pouvoir faire les plus belles conclusions et les transmettre à ceux qui les avaient commanditées…

Mais parfois, il se peut que ces fameuses recherches soient un peu… bizarres, n’ayons pas peur des mots : en voici quelques exemples, dont on se demande encore comment ceux-ci ont pu germer dans les têtes de ces génies de la science !

  • Un fort lien entre masturbation et testostérone chez les femmes !

Direction le Michigan, où des scientifiques sont arrivés à des conclusions bien étonnantes : 196 femmes interrogées sur la fréquence de leurs rapports sexuels et de leurs séances de masturbation, plus un test salivaire.
Résultat, il apparaît que celles qui se masturbent le plus sont celles avec le plus fort taux de testostérone, mais également celles qui éprouvaient le moins de désir pour leur partenaire régulier !

  • La forme des lèvres peut être signe de meilleurs orgasmes vaginaux…

La bouche, et plus particulièrement les lèvres, sont à étudier afin de savoir si madame peut avoir plus facilement des orgasmes ou pas : si « l’arc de Cupidon », ce petit renfoncement au centre de la lèvre supérieure, est plutôt proéminent, madame sera plus à même d’avoir des orgasmes vaginaux !

  • Des chaussettes pour atteindre l’orgasme !

Avec bien évidemment l’obligation de laisser l’aspect ridicule de la situation de côté !
En effet, il est apparu que mettre des chaussettes chaudes, et plus largement créer un environnement agréable lors de vos galipettes, aide madame à atteindre le 7ème ciel !

  • La façon de marcher a un rapport avec l’orgasme vaginal.

Une femme qui marche de manière dynamique et fluide pourra, selon les chercheurs, avoir plus facilement des orgasmes vaginaux !
La raison ? Les muscles pelviens ne sont pas figés, permettant à madame de marcher de façon plus énergique…

Découvrez la nouvelle tendance sexy des réseaux sociaux !

Une robe qui devient transparente si vous êtes excitée !!