in , ,

Découvrez les clubs de masturbation !

Votre récente rupture des ligaments croisés vous interdit dorénavant la pratique du football et, ayant la grâce aquatique d’un éléphanteau hémiplégique, vous avez renoncé il y a longtemps à prendre le moindre cours de natation. Et si vous rejoigniez un club de masturbation lors de la prochaine rentrée sportive ?

Loin du jeu de la biscotte et autres gages de bizus, les clubs de masturbation fleurissent un peu partout dans le monde, avec une ambiance plutôt « gentlemen ». Le mot d’ordre du Rain City Jack, un club de Seattle, en est le parfait exemple : « se branler ouvertement et en toute quiétude, au sein d’une communauté sex-positive, non-discriminante et mutuellement respectueuse. »

Bien que fréquentés par la communauté, ces établissements ne servent pas non plus de devantures à ces folkloriques backrooms gays tout à fait propices à faire fuir l’hétéro moyen. Musique douce, atmosphère feutrée, conversation minimale, mais cordiale, ils ne proposent rien d’autre que ce qu’ils annoncent, c’est-à-dire passer un moment agréable à se pignoler avec des copains. Bref, toute la chaleur virile d’un vestiaire en fin de match, sans les chaussettes sales et la compétition.

Alors ? Tenté ?

Qu’est-ce donc que la contraception masculine thermique ?

[ETUDE] Regarder des seins serait bon pour la santé !