in , , , ,

Dendrophilie, quand l’envie vous prend de farcir un chêne !

Les arbres sont souvent fantasmés comme ayant des caractéristiques humaines. Dans l’antiquité, les dryades étaient déjà liées aux forêts et partageaient des traits humains et sylvestres. Plus récemment, la pop-culture s’est aussi permis d’humaniser les arbres dans Le Seigneurs des anneaux ou dans Les Gardiens de la Galaxie.  

Aujourd’hui, l’amour porté aux végétaux franchit un nouveau cap puisque certaines personnes envisagent d’avoir des relations sexuelles avec eux ! Reboutonnez immédiatement votre braguette, il ne s’agit pas forcément de glisser votre engin dans le premier arbre creux que vous croiserez ! La dendrophilie est bien plus spirituelle et il est avant tout question d’un amour symbolique. Les pratiquants peuvent enlacer les arbres, voire se toucher les parties génitales sur ces derniers. Mais par pitié attention aux échardes…

Considérée comme une activité sexuelle paraphilique, la dendrophilie peut prendre diverses formes dont la plus mystique de toutes est la vénération des arbres comme symbole phallique. Les adeptes de cette pratique nébuleuse, auraient d’abord nourri un fort sentiment positif à l’égard de la nature avant de développer une attirance physique irrépressible vers tout ce qui comporte un feuillage. Alors, prêt à plier le genou devant un buisson en forme de bite ?

Du yoga pour booster sa libido

Le jeu de la biscotte, mythe ou réalité croustillante ?