in ,

Des bienfaits du toucher rectal…

Polémique dans le monde de la santé : l’intérêt médical du toucher rectal serait discutable. De base, cette assertion semble découler du bon sens le plus évident pour n’importe quel patient masculin approchant la cinquantaine. Malgré la cordialité profonde qui nous unit à nos généralistes, il est légitime de s’interroger sur le fait qu’un quidam que l’on fréquente de manière succincte tous les six mois nous propose de nous titiller la prostate, sans préliminaires et sans même nous payer un petit combo resto-cinoche, histoire de nous amadouer.

Eh bien figurez-vous que du côté des professionnels de santé, on questionne aussi ce besoin de glisser un doigt dans l’orifice anal de sa patientèle masculine. C’est que, en dehors de toute démarche érotique, la procédure permet théoriquement de détecter les excroissances sur la prostate d’un malade. Seulement voilà, le gain de fiabilité de cette procédure serait minime par rapport à la technique du dosage PSA. Pire, elle aurait tendance à mettre à jour des malformations bénignes, dont le traitement chirurgicale entraîne plus de risques qu’autre chose (incontinence urinaire, impuissance…).

L’inspection digitale du trou de balle reste malgré tout une procédure standard de la pratique médicale, pour sa capacité à mettre en lumière des pathologies indétectables sinon. Donc le toucher rectal, oui, mais avec parcimonie. Et quelques mots doux avant d’honorer la rondelle d’autrui ne peuvent pas faire de mal…

Photos de tournage de Victoria Beauregard (Ski, sex and fun)

Comment reconnaître une femme trans ?