in

Des photomontages pour contourner la censure des réseaux sociaux

S’il y a bien des réseaux sociaux où règne la censure, il s’agit de Facebook et Instagram. Leur politique n’est pas bien différente et pour cause : le second appartient au premier.

Ainsi, nombre d’actions ont été intentées pour changer les conditions d’utilisation et être plus souple quant au contenu posté. Avec le mouvement Free the nipple par exemple, qui avait pour but d’autoriser les photos de tétons à être postées dans la mesure ou un téton de femme n’est pas bien différent de celui d’un homme.

Mais parfois, il n’y a pas même besoin d’un téton pour être censuré, et notre équipe en a fait les frais il y a maintenant un an de cela, avec la suppression de nos pages Facebook et Instagram.

Pour contrer (mais aussi dénoncer) cette censure, l’artiste français Emir Shiro a réalisé des collages de photos pour le moins suggestifs. Des balles de tennis pour représenter des seins, le logo de la célèbre chaîne américaine McDonald’s pour des fesses… Ce n’est pas l’imagination qui manque. Et ça correspond plutôt bien à notre côté créatif, nous Français !

Voici donc une petite sélection de ses œuvres. Vous pouvez également suivre Emir Shiro sur Instagram pour en voir davantage.

Vos photos du matin du 22 Mars 2018 !

Le mot de la semaine : « Pretzel »