in , ,

Des policiers australiens tirent sur le Joker dans un club libertin !

Bien loin de Gotham City, à Melbourne, en Australie, le dangereux Joker a été coincé par la police dans un coin sombre de l’un des nombreux lieux de perdition que compte la ville, en très charmante compagnie. En effet, son éternelle comparse, la maniaque Harley Quinn, était alors affairée à la gratification buccale des accessoires du gangster farceur ! Face à ce flagrant délit en « bande organisée », les forces de l’ordre n’ont pas fait dans la dentelle. Coups de feu, taser et molestation, la canaille a été appréhendée manu militari !

Le souci aujourd’hui, c’est que « le Joker » se plaint. L’homme, de son vrai nom Dale Ewins, attaque la police en justice pour son usage démesuré de la force. Il faut le comprendre, aussi. Le mec se rend tranquillement à une soirée costumée libertine, déguisé en méchant de comics, et commence à s’éclater avec sa « partenaire de crime », une certaine Zita Sukis. Résultat : le couple s’en sort avec 4 balles dans la peau (deux dans le dos pour lui, deux dans les jambes pour elle), parce que le pistolet en plastique que Dale tenait à la main semblait un petit peu trop réaliste pour les flics.

J’en connais qui devrait arrêter de lire Batman

L’astuce de Dolly Parton pour conserver l’attention des mâles libidineux…

Le Pony play festival