in ,

Devenir acteur porno : les exercices ! Partie 1.

La semaine dernière, nous vous parlions des tests à passer pour être acteur porno et nous avons peut-être brisé le rêve de beaucoup de devenir un jour le prochain Rocco Siffredi. Ne paniquez pas, tout n’est pas pas perdu. Nous vous avons concocté une petite routine d’entraînement qui vous permettra de gravir un à un les échelons du porn-business. Voilà une série d’exercices pour faire de vous le hardeur que vous avez toujours rêvé d’être !

1- La « rétention d’information… génétique. »

C’est bien de faire des positions sexuelles de dingue avec sa nana, mais si c’est pour envoyer la purée en 2 minutes, c’est cuit pour conquérir le porn-game. Une seule solution : la musculation du périnée. Dès qu’on sent que ça monte, hop ! On fait le vide, on souffle et on contracte le petit muscle entre les cuisses. À savoir qu’il s’agit du même muscle qui nous permet de couper le jet pendant le pipi.

5 répétitions pendant l’amour et 5 répétitions pendant le pipi !

2- Le « Monochrome blanc. »

Dans le porno, on ne commence pas par lever Adriana Chechik en leuleu pendant que Riley Reid nous gobe les rouleaux. Au début, c’est le circuit amateur, et autant dire qu’on ne baise pas que des bombes. Attention, toutes les femmes sont belles d’une certaine manière, mais disons qu’on ne tombe pas régulièrement sur son type physique fétiche. Alors il faut apprendre à bander sur commande et pour ça le mieux, c’est encore le « Monochrome blanc ». Le concept : se branler devant un mur blanc, sans support visuel ni sonore, pour apprendre à bander sur commande, même dans les cas de force majeure.

2 répétitions par jour, jusqu’à l’éjac, repos le week-end, parce qu’il faut bien se faire plaisir devant un boulard de temps en temps !

La suite au prochain épisode…

Le dernier shooting très sexy de Rihanna !

Un couple copule sur le toit d’un parking !