in

Dis-moi ta position sexuelle, je te dirai qui tu es !

On dit souvent que le langage n’est qu’une infime partie de la communication entre deux partenaires. C’est vrai, nos corps sont également des moyens de communication à part entière, que ce soit via les yeux qui en disent long, les frissons de la peau ou la chaleur qui nous envahit… Et si les gestes et positions sexuelles étaient également une forme de communication ?

C’est ce qu’un sexologue s’est amusé à décrypter dans les différentes positions sexuelles les plus fréquemment pratiquées afin d’en déduire les personnalités.

  • La loyauté du missionnaire

On pourrait croire que l’individu pratiquant le missionnaire est le genre de personne basique et un peu bourru. Mais la réalité est toute autre : c’est quelqu’un qui aime faire l’amour en regardant sa partenaire dans les yeux. Il est attentif à ses réactions, son plaisir. C’est en soi un signe de loyauté et de confiance. C’est peut-être aussi le signe d’un comportement anxieux : beaucoup d’hommes pensent encore qu’ils sont responsables de la jouissance ou non d’une femme…

  • Le danger de la levrette

Même s’il s’agit d’une position préférée pour un bon nombre d’hommes et de femmes, cette position se révèle dangereuse notamment pour la femme qui se retrouve soumise et incapable de lire le regard de son partenaire, provoquant par la même occasion un risque d’éloignement. Manque de confiance en soi ? Besoin de domination ? Il faut donc ne pas trop en abuser…

  • L’Andromaque de la paresse ?

S’il s’agit de la position préférée des hommes, elle montre chez lui une certaine forme de paresse : c’est le signe d’un homme à la vie facile et en manque de motivation. Cependant, si celle-ci n’est pas récurrente et unique, elle constitue un bon indicateur que ce partenaire aime partager le pouvoir !

  • La cuillère possessive…

Appréciée des femmes pour son côté enveloppant et les caresses, elle indique toutefois une tendance possessive. Si après le sexe la cuillère change de sens, cela signifie qu’il aime être pris en charge et a peut-être une faible estime de soi.

Un site de rencontre pour les hommes modestes (avec une petite b*te)

Qu’est-ce que l’androgynie ?