in , ,

Doit-on faire l’hélicoptère ?

C’est l’heure du point « savoir-vivre » ; l’heure de répondre à cette épineuse interrogation : doit-on mimer l’hélicoptère, sous les yeux ébahis de l’élu(e) de son cœur ? Et, si oui, à quelle occasion ? C’est qu’il faut bien l’admettre, nos moitiés, et plus particulièrement les dames, se révèlent assez curieuses quant au fait que l’anatomie mâle soit pourvue de telles capacités aéronavales.

Aussi, si l’exercice peut paraitre relativement quelconque à celui qui jouit au quotidien de l’hypnotique mouvement pendulaire de l’appendice phallique, il ne manquera pas d’épater celle qui n’admirera habituellement la chose que dans sa glorieuse raideur. C’est don un grand oui pour l’hélico-bite.

Toutefois, la pratique s’est quelque peu galvaudée à la faveur de balourds qui ont cru bon de jouer les Apaches à la moindre occasion, pour un oui ou pour un non, en public ou en privé. Ne tombez pas dans ce travers. À l’instar de son pendant céleste, l’hélicoptère est un plaisir qui naît de sa rareté. Au quotidien, c’est une nuisance…

Faire l’amour pour guérir certaines maladies

Grand succès des kits de congélation de sperme pendant le confinement