in

Dossier : Le tatoo, encré dans le porn !

Le porno est d’abord, quoiqu’on en dise, une discipline du corps. Les actrices X soignent leur principal instrument de travail par différents moyens : le fitness, le bronzage, le piercing et, surtout, le tatouage. Plus qu’ailleurs, les tatouages se montrent et se doivent, en général, d’être sexy. Focus sur les filles les plus encrées du porno.

Les tatouages possèdent souvent une forte charge érotique. C’est surtout vrai pour les tatouages intimes, sur le pubis, les fesses ou les parties génitales. En général, ces coquetteries sont cachées, réservées à celles et ceux qui partagent notre intimité. Comme l’explique David Racana, spécialiste du tatouage et auteur du livre Osez le tatouage sexy, dans une récente interview : « Ce qui rend ces tatouages particulièrement émoustillants, c’est le fait qu’ils ne sont visibles que par celle ou celui avec qui on partage notre nudité. Une sorte de trésor, caché aux yeux du commun des mortels, qui ne se dévoile que dans l’intimité ».

Mais pour les stars du X, qui ne cachent rien de leur corps, un tattoo se doit d’être sexy, ou au moins provocant. Car il se voit.

Et dans ce milieu où l’on travaille avec à rude épreuve, on peut éprouver l’envie de l’embellir, ou de le marquer. Car chaque tatouage, gravé à vie sur la peau, correspond bien souvent, pour celui qui le porte, à une étape de sa vie, à la traversée d’une épreuve particulière. Et l’on sait combien les
actrices de cette industrie, toujours marginalisées, ont dû subir parfois pour s’imposer dans ce métier difficile. Se faire un tatouage, c’est aussi une manière de dire qu’on le maîtrise, ou que l’on veut se réconcilier avec lui, en se le réappropriant. Une manière d’affirmer : « c’est mon corps, il est
vivant, et je m’en sers comme bon me semble. »

Selon David Racana, les actrices X ne sont pourtant pas les plus créatives dans ce domaine. À quelques exceptions près. Ainsi, il évoque « l’Américaine Bonnie Rotten [qui] affiche deux toiles d’araignées sur les seins, une écriture « dead girls don’t cry » en dessous de la poitrine, et un zombie sur le bas-ventre, au-dessus du pubis ! On peut aussi citer Christie Mack, et son petit coeur tatoué juste en dessous de l’oeil, sa manchette « old school » et sa rose dans le cou : c’est super sexy ! Chez les Françaises, on peut citer Nikita Belluci et son scorpion tatoué sur le pubis ! » Et en dehors du X, le tatouage le plus érotique que David ait jamais vu, c’est sans doute cette jeune fille
arborant sur son pubis : « My dad will kill you » (Mon père te tuera) ! Mais la décoration corporelle peut être parfois freinée par certaines contraintes du métier. Ainsi, dans certains films scénarisés, souci de réalisme oblige, les filles trop tatouées sont ni plus ni moins refusées. On aura tout vu…

Retrouvez la suite de cet article dans le magazine JACQUIE ET MICHEL MAG N°5

Lire la suite

Ces astuces sexy qui rendent les hommes fous ! – Partie 1 

Un sauveteur islandais invite toute la ville à une grande fête sado-maso !