in

Dossier : les bases d’un bon massage !!

spa-2

Faire un massage digne de ce nom, ce n’est pas juste arriver et tripoter l’autre avec deux ou trois caresses plus ou moins appuyées, et ce n’est pas non plus quelque chose qui se fait à la va-vite.

Vous pourrez toujours passer derrière votre chérie pour lui masser les épaules, même si cela peut la soulager après une dure journée de travail, cela ne va pas la relaxer pour autant.

Non ! Un bon massage, c’est tout un art, presque un rituel, dont le résultat sera à la hauteur de la concentration et du temps que vous y consacrerez : voici quelques conseils pour que votre partenaire soit bien détendu.

Tout d’abord, il faut que l’atmosphère soit propice au massage : comme dit plus haut, ce n’est pas pendant la coupure pub de votre émission préférée que vous ferez un bon massage.

Il faut donc que le masseur et le massé soient tous les deux dans de bonnes dispositions.

Il est entendu que le massage peut se diviser en cinq gestes ou techniques qui forment la base de la pratique, il s’agit de : l’effleurage, le pétrissage, la friction, le tapotement et enfin la vibration.

  • L’effleurage, c’est la base du massage : les deux mains glissent à plat sur le corps sans jamais perdre le contact.
    Vous commencerez et finirez par cette pratique.
    Avec l’effleurage, on permet à la personne de se relaxer.
  • Le pétrissage consiste lui à palper plus fortement les muscles.
    Il se fera principalement effectué sur les épaules, les fesses, les hanches et les jambes.
    Avec cette technique, ce sont tous les muscles qui seront détendus.
  • La friction se pratique avec un ou plusieurs doigts, en appuyant fermement sur les masses musculaires et les articulations.
    Elle se pratique en faisant des petits cercles avec la pulpe du pouce mais pas avec le bout du doigt : ce sera très apprécié autour des épaules, sur le cou ou les tempes.
    La friction soulagera principalement les articulations.
  • Le tapotement consiste à tapoter le corps avec le bord extérieur de la main.
    Vous pouvez soit le faire avec les mains droites ou repliées en forme de cuillère : on le fait principalement sur les fesses, les cuisses, la taille, les épaules.
    Il s’agit avec le tapotement de stimuler la peau et favoriser le flux sanguin dans les parties tapotées.
  • La vibration, consiste à faire vibrer les masses musculaires en bougeant rapidement la main.
    Le dos, les fesses et le haut des cuisses sont les parties du corps que l’on pourra faire vibrer dans le but de stimuler le système nerveux.

Maintenant que vous avez assimilé les gestes de base du massage, il convient de rappeler quelques petites règles annexes.

D’abord, évitez de vous asseoir sur les fesses ou le dos de votre partenaire, vous risquez de lui faire mal et de gâcher le plaisir.

Ensuite, contentez-vous de faire des massages avec les mains, et ce même si vous avez vu dans des reportages des personnes le faire avec les coudes ou les pieds : celles-ci sont des professionnelles et pas vous, et la simplicité est tout aussi efficace.

Evitez aussi de parler pour raconter votre journée ou en lui tenant des propos pour essayer de l’exciter : là encore vous allez gâcher l’ambiance.

Un bon truc est aussi de recouvrir la partie du corps que vous avez massé d’une serviette qui conservera la chaleur.

Enfin, mais est-il nécessaire de le rappeler, quand vous pensez que c’est fini, on ne rallume pas la télé, on ne commence pas une conversation et surtout, on ne se jette pas sur le lit en disant « ok à mon tour maintenant » !

Non on laisse quelques minutes à la personne pour qu’elle se repose, même si elle doit s’endormir : c’est peut-être la preuve que vous avez été un excellent masseur…

75% des français ont déjà fait des galipettes dans leur voiture !!

Faire l’amour avec des objets du quotidien, la nouvelle lubie des japonaises !!