in

Elle tombe enceinte alors qu’elle est vierge : une sodomie est en cause…

femme-enceinte-lit

Quand on dit qu’il vaut mieux se protéger lorsque l’on a des relations sexuelles, ce n’est pas du flan : ne prenez aucun risque, car il pourrait vous arriver des choses pas très drôles alors que vous ne vous y attendiez même pas !

On peut évidemment parler des maladies qui suivent les relations sexuelles, mais aussi le fait d’avoir une petite chose dans le ventre, et qui met 9 mois à grossir, et ainsi à vous déformer le corps mesdames, avant de sortir dans un mélange de cris, de douleur et de placenta !

Alors pour éviter tous ces petits désagréments, et pour que le sexe reste un plaisir, protégez-vous les copains !

Voilà pour la partie morale, maintenant on va passer à la partie marrante, voire même hallucinante : on se retrouve chez nos voisins et amis belges, qui nous proposent une fois de plus une histoire à dormir debout, et qui pour le coup restera dans les anales (ou annales, ça dépend de quel côté de l’orthographe on se place) !

On se retrouve donc à Charleroi, aux côtés de Jennifer, future maman de 24 ans, qui affirme être vierge et qui est persuadée que c’est son Dieu qui lui a fourré son mioche dans son ventre : encore une histoire d’une illuminée qui croit avoir vu la vierge nous direz-vous, mais finalement pas tant que ça…

La pauvre Jennifer subit donc depuis 7 mois les railleries de ses amis et même de sa famille, du fait de l’histoire improbable qu’elle s’entête à raconter : en effet, elle raconte que pour garder sa virginité (autrement dit son hymen en bonne santé) avant son mariage, elle a décidé de n’avoir de relations sexuelles que sous forme de… Sodomie !

Manque de bol pour elle, la très courageuse jeune femme a une déformation des parties génitales, comme l’explique son gynécologue : « Jennifer est effectivement vierge, considérant l’état de son hymen, mais possède d’une déformation de la cavité vaginale. Une ouverture existe au fond de celle-ci, menant donc à son rectum.
Il est donc tout à fait possible, et probable étant donné sa situation, que la grossesse soit due à une sodomie. »

Sauf qu’au lieu d’écouter la logique scientifique de la chose, notre chère amie belge préfère se concentrer uniquement sur les choses bizarres de cette histoire, comme par exemple le fait que les spermatozoïdes aient pu remonter de son rectum jusqu’à l’utérus, alors que c’est en théorie assez difficile, mais pas impossible.
Tout comme le fait que cette déformation n’ait jamais entraîné des descentes de matière fécale dans son vagin.

Alors intervention divine ou intervention de la Pine ?

A vous de juger…

Et si on échangeait les rôles ?

Une prof arrêtée pour avoir envoyée une vidéo sexy d’elle à ses élèves !