in

Elle trolle un pervers par texto !

ecrire-bon-sexto

Ce sont des choses qui n’arrivent heureusement pas souvent : se retrouver face à quelqu’un qui a un grain et qui peut être qualifié de pervers par exemple.

Comment réagir face à ce type d’individu, surtout lorsqu’ils sont bien planqués derrière un écran d’ordinateur, laissant libre-court à leur imagination souvent tordue ?

Une anglaise a peut-être trouvé la solution, alors qu’elle était abordée par un homme aux intentions bien avérées, et qui sévissait sur un réseau social : celui-ci lui proposait carrément de la payer (100£, soit 125€ environ) pour faire des galipettes.

La jeune femme, pas apeurée par la proposition directe de notre pervers, lui répondait que oui, ça pourrait se faire pour ce prix-là !

Notre homme, sûrement excité d’avoir pu ferrer une proie aussi facilement, ne se doute pas que quelque chose cloche, et continue la conversation, pour demander où il peut la rencontrer : rendez-vous est pris 30 minutes plus tard.

Ce qu’il n’avait percuté, sûrement trop occupé à fantasmer, c’est que l’expression anglaise « fuck with me » peut autant dire « baiser » que « se foutre de la gueule de quelqu’un »

Demandant des nouvelles de la jeune femme, celle-ci lui répond qu’elle est au point de rendez-vous, mais qu’elle souhaite être sûre qu’elle a bien affaire à lui : pour cela, elle lui demande comment il est habillé, puis de lever les mains en l’air.

Ce que fait apparemment notre homme, qui reçoit un nouveau message de la part de la demoiselle, qui explique que pour être totalement sûre que ce soit lui, il doit garder les mains en l’air et se mettre sur une jambe !

Mais ce n’était pas fini : ne la voyant toujours pas, il lui demande ce qu’elle porte, et reçoit en réponse une question un peu particulière, qui est de garder la même position, mais en plus de sautiller sur place !

Refusant de se ridiculiser, il lui répond que non, ce n’est pas possible : la demoiselle sort l’arme fatale, en lui disant qu’elle veut juste baiser avec lui.

Touché en plein cœur, il se fait une raison et se met à sautiller : la jeune femme lui envoie un message et lui explique que c’était vachement bien de se foutre de sa gueule, et qu’il passe une bonne journée !

Sauf que notre homme, ayant un peu le pâté qui colle à la boîte, ne comprend absolument pas ce qu’il se passe, et répond simplement par un « quoi ? »

Moralité : quand un pervers vous contacte, foutez-vous de sa tête 😉 !

Voici la discussion :

media_xll_7292607

Photos du tournage de Rose Valerie ! (Bourgeoises Nymphomanes)

Qui a remporté le pack d’après-match sur Eurofootre ?