in

Emprisonnée car elle jouit trop fort !

when-harry-met-sally-meg-ryan-faking-orgasm-1989-movie-still-03

Prendre son pied c’est bien mais, jouir trop fort risque de vous mener en prison ! C’est ce qui est arrivé à cette britannique qui a été récemment condamnée à deux semaines de prison ferme par le tribunal de Birmingham.

Elle n’en était pas au premier avertissement, c’est pour cette raison que le juge a conclu vendredi à la récidive après de nouvelles plaintes des voisins excédés. La raison ? Des hurlements trop prononcés lors de ses ébats sexuels ainsi que des nuisances nocturnes pourrissant la vie des habitants de l’immeuble.

Les faits remontaient à Janvier, à environ cinq heures du matin, la jeune femme s’est rendue coupable de hurlements et de cris pendants ses ébats à un tel niveau sonore qu’il a créé des nuisances auprès du voisinage. Le voisin a indiqué que ces cris ont duré une bonne dizaine de minutes. Au petit matin, la demoiselle se serait disputée avec son petit ami provoquant gros mots et claquements de porte. C’est ainsi que s’est constituée la plainte par le conseil municipal sais par les habitants de l’immeuble en question.

« Elle nous a rendus dingues. Tous les voisins se sont ligués pour la faire expulser. Des hommes entraient et sortaient sans arrêt de son appartement. Après, elle dormait toute la journée. Ce furent les deux années les plus épouvantables de ma vie » a déclaré une voisine apaisée par la décision de justice. C’est dommage, on aurait bien aimé la connaître d’avantage !

Top 10 – Le pénis vu sous tous les angles !!

Et si vous tentiez la croisière nudiste ?