in

En Australie, s’envoyer des mails coquins n’est pas interdit !!

789

Ou du moins pas complètement, et ça justifie encore moins le fait de licencier des employés qui se seraient envoyés des contenus ou des liens un peu coquins via une adresse mail professionnelle !

C’est une décision assez originale d’une cour de justice australienne, qui avait été justement saisie par ces salariés de la poste du pays, qui avaient donc utilisé l’adresse mail normalement réservée aux échanges professionnels pour se faire quelques petites blagues un peu grivoises

Seulement, ces petites blagounettes n’ont pas été du goût de la direction, qui menait déjà une guerre sans merci à ce genre de courriel pornographique : « le message que les entreprises ont essayé de faire passer est de dire qu’elle feront preuve de tolérance zéro »

Pourtant, malgré le bien fondé de ce combat, un sacré bâton dans les roues a été inséré par la justice australienne : selon elle, « la tendance consistant à considérer l’accès, l’envoi, la réception ou le stockage de pornographie par un employé comme une forme de faute méritant systématiquement le licenciement est incompatible avec les principes fondamentaux. »

Car le problème de cette décision, c’est qu’elle fera jurisprudence : en gros, ce jugement sera rendu quasi-systématiquement à toutes les affaires de ce genre !

Ce qui ne fait bien évidemment pas les affaires des patrons d’entreprises, qui n’auront plus la menace du licenciement envers leurs employés qui ne respectent pas le règlement

Néanmoins, la cour de justice, sympa, a tenu à faire passer un message… C’est pas une raison pour faire n’importe quoi non plus : elle « n’approuve ni n’autorise les employés à utiliser le réseau informatique de leur employeur pour envoyer du matériel pornographique ou autres documents inacceptables. »

Bon après, nous, on n’a pas ce problème chez Jacquie et Michel…

VIDÉO – Et si le sexe ressemblait à un jeu de guerre ?

Un match de rugby tout nu !!