in

Est-ce que sucer c’est tromper ?

Il y a plus de dix ans, c’est un ancien Premier ministre français qui annonçait à la télévision, lors d’une interview, que pour lui, sucer ce n’est pas tromper. Après avoir choqué la majorité des téléspectateurs, ce dernier avait pu se dépatouiller du buzz en tournant sa réponse à une blague du second degré.

Aux yeux de la justice française, en tout cas : sucer, ce n’est pas tromper. Une fellation ne serait donc pas une relation sexuelle mais plus un geste de compassion. Si vous êtes marié(e)s, sachez-le, la fellation n’est “pas une violation aux serment de la fidélité sacrée du mariage” !

La fellation représente alors un geste d’infidélité uniquement à vos yeux ou bien, ceux de votre partenaire dans le cas où vous êtes le/la fautif/ve.

Si embrasser ce n’est pas tromper, alors pourquoi serait-ce le cas pour la fellation ? Alors qu’il ne s’agit que d’un simple bisou sur un sexe masculin… Si l’acte de la fellation reste tout de même un acte intime qui se déroule dans un certain contexte (difficile de voir ce genre de scène au centre commercial), il faut être ouvert d’esprit pour banaliser ce geste dans un couple.

Et pour vous, est-ce que sucer c’est tromper ?

Tag de pénis et sécurité routière

Conseils pour du safe sexe lors des festivals cet été !