in

Et le nombre idéal de relations sexuelles est…

o-SEXE-MOYENNE-facebook

Tout comme les grands problèmes existentiels qui jalonnent notre vie, il y a des questions que l’esprit cherche à comprendre et à résoudre : qui suis-je ? Pourquoi suis-je là ? Pourquoi la tartine de confiture tombe toujours du côté de la confiture ?

Grâce à la science, de nombreuses réponses ont donc été amenées aux esprits humains, pour leur plus grand bonheur : on sait désormais à peu près d’où on vient, même si ce pour quoi nous sommes faits reste encore un peu flou, et on se cache souvent derrière la philosophie pour essayer de comprendre et d’amener une solution…

Une question qui fait partie de ces réflexions humaines est le nombre de relations sexuelles que l’on doit avoir pour être dans la « normalité » : nous vous passerons le débat sur ce qu’est la normalité ou pas, pour se pencher uniquement sur ce qui nous intéresse, à savoir les galipettes.

Une marque de sextoys a essayé de regrouper toutes les études menées sur le sujet, afin d’essayer de définir combien de fois il faut le faire pour s’épanouir dans son couple : il semblerait que 9 serait un chiffre tout à fait honorable, et qui aurait tout plein d’atouts à faire valoir.

En effet, si l’on fait un calcul rapide, cela ferait 2 rapports par semaine plus un « bonus » durant le mois : les effets seraient déjà bénéfiques pour la santé à ce niveau de pratique.

Ensuite, c’est le nombre d’orgasmes qu’il faudrait atteindre pour vivre plus longtemps qui a intéressé la marque : aux environs de 200 par année, on gagnerait aux alentours de 6 ans de vie, rien de moins, ce qui fait entre 3 et 4 rapports par semaine tout de même, un joli score, surtout pour les « vieux » couples.

Bien évidemment, ces chiffres sont à prendre avec des pincettes, car ils ne sont d’une part pas vérifiés (basés sur des « on dit »), et d’autre part, comme l’explique Gérard Leleu, sexologue, « il n’existe donc pas de fréquence idéale des rapports sexuels et si votre rythme est en dessous de la moyenne nationale, il n’y a rien d’inquiétant et seul l’épanouissement de votre couple compte. C’est un domaine dans lequel il n’y a pas de gagnant, seulement des participants. »

Encore un fan de Pierre de Coubertin…

VIDEO – On va vous donner envie d’apprendre la salsa !!

Soirées Jacquie et Michel ce samedi 21 février !!